Bénin – Affaire usurpation de titre: un faux magistrat devant un vrai juge ce jeudi

L’homme de Dieu qui s’est fait passé pour un magistrat dans un lieu de réception n’était plus devant le procureur ce mardi 7 Septembre 2021 comme précédemment annoncé. Pour des questions d’enquête complémentaire, il ne sera présenté au procureur du tribunal de première instance de Cotonou que demain jeudi 9 Septembre.

Le procureur de la République du tribunal de première instance de première classe de Cotonou va recevoir ce jeudi un homme de Dieu accusé d’usurpation de Dieu.

A lire aussi: Bénin; Inhumation de Rosine Soglo: le bal des hommages ouvert au siège de l’ONG Vidolé

Interpellé depuis le vendredi 4 Septembre dernier pour s’être fait passer pour un magistrat, ce pasteur en séjour temporaire au Bénin séjourne depuis ce jour dans les locaux de la brigade criminelle.

Selon les faits, un ami du pasteur qui vient de se marier a laissé une dette de 200.000 francs cfa au lieu de réception.

Sommé de rembourser sa dette par les agents du maquis, il sollicite son ami pasteur pour négocier une prorogation du délai de remboursement.

Une fois au maquis et face à la résistance des agents à céder à toute négociation de délai, le pasteur, ami de l’homme marié fait sortie une menotte et menace les agents du maquis en se faisant passer pour un magistrat.

Dépassé par la situation, les agents appellent leur patron pour lui expliquer la situation.

De l’autre côté du fil, le promoteur du maquis a décidé de discuter avec le pseudo magistrat. Au téléphone, il aura aussi sa dose de menace de la part du pasteur « magistrat ».

Le maître des lieux a alors contacté un haut gradé de la police pour lui narrer la situation. Ce dernier après un bref échange téléphonique avec le présumé magistrat a dépêché une équipe sur le terrain.

Le faux magistrat fut interpellé. Conduit à la brigade criminelle, il fut gardé à vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.