News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Assimi Goïta veut révéler le Mali avec un processus de refondation en 4 axes phares

A l’occasion de la 61è anniversaire de l’indépendance du Mali, le président Assimi Goïta a révélé le Programme d’Action du Gouvernement (PAG) qui vise à donner au Mali, les instruments nécessaires pour son processus de refondation, condition essentielle pour un développement économique, social et culturel soutenu.

Après 61 ans d’indépendance, le Mali se trouve à une étape peu reluisante. Le bilan laisse à désirer et la problématique du développement demeure un sujet très essentiel et assez préoccupant. Déplorant l’insuffisance de progrès devant contribuer à l’essor économique et socioculturel du pays, le président Assimi Goïta a lancé un appel à la mobilisation collective pour redorer le blason et acté le développement tant attendu.

A lire aussi: Affaire Wagner: l’ONU s’exprime enfin sur l’éventuel recours des paramilitaires russes au Mali

Dans son discours, il a révélé le Programme d’Action du Gouvernement sur lequel, il compte s’appuyer pour révéler le Mali sur l’échiquier mondial. Ce programme, ambitieux soit-il, se repose sur un processus de refondation qui s’articule autour de 4 axes phares. Il s’agit du renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national, les reformes politiques et institutionnelles, l’organisation des élections générales, la promotion de la bonne gouvernance et l’adoption d’un pacte de stabilité.

Au plan sécuritaire

Rappelant en amont, que le changement est avant tout, un état d’esprit, le président Assimi Goïta a fait savoir qu’il a déjà donné le ton de la réduction du train de l’Etat à travers la cessation des 2/3 du budget de souveraineté de la présidence pour la cause des localités défavorables. Face à la dégradation de la situation sécuritaire dans le Sahel et dans certaines régions du Mali, il a annoncé le renforcement de la capacité opérationnelle qui s’est élargie en s’étendant aux moyens aériens avec l’acquisition de nouveaux aéronefs.

A lire aussi: Nouvelle attaque au Mali: 4 militaires tués au centre du pays

Aussi, souligne-t-il, l’acquisition de nouveaux véhicules pour le renforcement de la capacité des opérations militaires terrestres. La mise en place d’une nouvelle stratégie de recrutement au profit de l’armée et la pose de la première pierre du premier hôpital militaire du Mali ainsi que la création d’une école de guerre pour la formation et doter l’armée d’un outil efficace de réflexion, de recherche et d’analyse des questions stratégiques sont entre autres, des actions menées sous le régime de la transition.

Justice, Santé, Education…

Le président Assimi Goïta dit comprendre la soif de justice du peuple malien. Ainsi, a-t-il rassuré, que de nouvelles actions rigoureuses seront entreprises dans les prochains jours pour renforcer celles déjà prises dans le sens de la séparation des pouvoirs pour garantir à la justice la plénitude de son exercice. Parlant de la lutte contre la corruption engagée et la vaste campagne d’audit des services publics, il a, par ricochet, évoqué le secteur de l’Education.

A lire aussi: Mali: auteur de deux coups d’Etat, Assimi Goïta sécurise ses arrières avec deux lois d’amnistie

Au titre de l’Education, un accent particulier a été mis sur la valorisation des infrastructures scolaires à travers la réhabilitation de 2000 salles de classes pour un coût total de 5 milliards de FCFA. Dans le domaine de la santé, les infrastructures sanitaires ont connues d’énormes améliorations. Assimi Goïta fait mention d’énormes efforts consentis dans le cadre de la réhabilitation, de la construction et de l’équipement des infrastructures sanitaires pour près de 17 milliards de FCFA au titre de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.