Le Pape François condamne le coup d’Etat en Haïti

S’exprimant sur le coup d’Etat survenu en Haïti dans la nuit du mardi à mercredi, le Pape François a condamné «toute forme de violence comme moyen de résolution des crises et des conflits».

Après les Etats-Unis, le Royaume Uni, la France et la République Dominicaine, la première autorité du Vatican a réagi à l’assassinat du président haïtien, Jovenel Moïse. Dans sa déclaration, il «présente ses condoléances au peuple haïtien et à l’épouse du président, gravement blessée elle aussi, dont il recommande la vie à Dieu».

A lire aussi: Le pape François à l’hôpital pour une opération chirurgicale

Pour rappel, la Première Dame Martine Moïse, grièvement blessée par balles, suite à l’attaque menée contre elle et son mari dans la nuit de mardi à mercredi dans leur résidence privée, est actuellement soignée dans un hôpital en Floride, aux Etats-Unis.

Le Pape François a également prié «le Père de miséricorde pour le repos de l’âme du défunt», avant d’exprimer sa «tristesse» et de condamner «toute forme de violence comme moyen de résolution des crises et des conflits». Aussi, a-t-il souhaité un avenir meilleur au peuple haïtien plongé dans «un tournant regrettable» en pleine crise profonde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.