Guinée équatoriale – « Biens mal acquis »: Teodorin Obiang définitivement condamné en France

Le vice-président de Guinée équatoriale Teodorin Obiang a été définitivement condamné mercredi pour s’être constitué frauduleusement un patrimoine luxueux dans un volet de l’affaire des « biens mal acquis », après le rejet de son pourvoi par la Cour de cassation.

La France va pouvoir rendre à la population de Guinée Équatoriale 150 millions d’euros détournés par le fils du président car la Cour de cassation a confirmé sa condamnation. En France, la Cour de cassation a rejeté, ce mercredi 28 juillet 2021, le recours déposé par Téodorin Obiang.

Le fils du président équato-guinéen contestait sa condamnation en France pour détournement de fonds publics dans son pays. Sa défense estimait que la justice française n’avait pas à se prononcer sur des délits commis à l’étranger, mais la Cour de cassation en a donc décidé autrement. Le vice-président de Guinée équatoriale Teodorin Obiang a ainsi été définitivement condamné ce mercredi pour s’être constitué frauduleusement un patrimoine luxueux dans un volet de l’affaire des « biens mal acquis ».

M. Obiang, 52 ans, avait été condamné par la cour d’appel de Paris en février 2020 à trois ans de prison avec sursis, 30 millions d’euros d’amende et la confiscation de tous ses biens saisis pour « blanchiment d’abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics et d’abus de confiance » entre 1997 et 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.