News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Bénin – Assainissement pluvial à Parakou: un accord de prêt de 20 Milliards signé entre le Bénin et la BOAD

Au cours de sa 123è session ordinaire qui s’est tenue le 26 Mai 2021, le conseil d’administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a approuvé le financement du programme d’assainissement fluvial des villes secondaires en République du Bénin (PAPVS). L’accord de prêt pour la mise en œuvre de ce programme à Parakou a été signé ce vendredi.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’assainissement fluvial des villes secondaires en République du Bénin (PAPVS), il y a eu signature ce vendredi 23 Juillet 2021 d’un accord de financement de 20 Milliards de Fcfa entre le ministre d’Etat Romuald Wadagni et Serge Ekue, président de la banque ouest africaine de développement.

A Lire aussi: Bénin: la mairie d’Abomey-Calavi entame une opération de libération des espaces publics

Les fonds permettront de réduire la vulnérabilité des populations de cette ville face aux risques d’inondation. Ils permettront précisément aux autorités de construire 12041 ml de collecteurs primaires et secondaires ainsi que la construction de voies secondaires dans la ville.

Quid du PAPVS ?

Le programme d’assainissement fluvial des villes secondaires en République du Bénin (PAPVS) est un projet de drainage des eaux pluviales de huit villes secondaires du Bénin (Porto-Novo, Abomey-Calavi, Bohicon, Natitingou, Abomey, Ouidah, Sèmè-Podji, Parakou).

Ce programme consistera en l’extension et la réhabilitation des systèmes primaires et secondaires de drainage des eaux pluviales, ainsi qu’en la réhabilitation des routes connexes des villes concernées.

Le projet permettra de réduire considérablement les inondations, ainsi que les eaux stagnantes, avec un impact positif sur le développement humain et économique.

Il contribuera considérablement à l’amélioration des conditions de vie des populations et à l’atténuation des effets du changement climatique.

Comme la plupart des villes concernées, y compris Abomey Calavi et Sèmè-Podji, sont sur la côte ou près de la côte, le projet contribuera également à réduire la quantité de déchets plastiques atteignant l’océan Atlantique.

La réalisation de ce programme va coûter un montant évalué à plus de
424 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.