Bénin – Affrontements à Malanville: le gouvernement déploie l’armée pour rétablir le calme

Le gouvernement béninois a déployé l’armée à Guéné, un arrondissement de la commune de Malanville, après des affrontements violents entre éleveurs et cultivateurs il y a quelques jours.

Le 24 juillet dernier, des éleveurs et des agriculteurs se sont violemment affrontés à Malanville dans le campement de Gabé. Selon le ministère de l’intérieur, « ces évènements sont survenus en raison de dissensions liées à la gestion de zones délimitées pour les activités pastorales et/ou agricoles ». Après un compte rendu de la situation au chef de l’Etat lors du Conseil des ministres de mercredi dernier, avec le point des morts, blessés et dégâts survenus, le gouvernement a décidé de prendre les taureaux par les cornes.

---Publicité---

« Afin de ramener le calme dans la localité et protéger les populations et leurs biens, le Gouvernement y a dépêché un détachement des Forces de défense et de sécurité », a indiqué le Conseil des ministres. Il va sans dire que, même si le gouvernement entend jouer la médiation entre les différents protagonistes de cette crise communautaire qui dure des lustres, il compte bien faire respecter les lois de la république dans cette région du pays.

« Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique veillera à la mise en œuvre des instructions données par le Conseil à cet effet, à savoir : organisation de séances de sensibilisation, identification et poursuite des auteurs ; libération des couloirs de passage du bétail », a tranché le gouvernement. « Le Conseil saisit l’occasion pour rappeler que les éleveurs et les agriculteurs doivent cohabiter en bonne intelligence et que tout acte de discrimination à l’égard de l’une ou de l’autre des communautés sera sévèrement sanctionné », ont conclu les autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.