Tchad : arrestations et blessés graves, dans une nouvelle manifestation anti-CMT

-- Publicité--

Une nouvelle manifestation contre le Conseil militaire de la Transition (CMT), mis en place au Tchad, suite au décès du président Idriss Deby, a été enregistrée le samedi 1ier mai 2021. Le bilan fait état de plusieurs arrestations et des blessures graves.

La ville de Sarh, dans le sud du Tchad, a été le théâtre d’une manifestation du Réseau des organisations de jeunes de la province du Moyen Chari, suite à l’appel à manifester lancer par l’opposition et certaines organisations de la société civile. Des altercations avec la police ont été enregistrées avec pour bilan, plusieurs arrestations et des blessés, dont un blessé au bas ventre urgemment transféré au bloc opératoire.

« Nous avons demandé un accompagnement de la part des forces de l’ordre pour quadriller la marche afin qu’elle respecte la norme pacifique, ils ont refusé et ce matin dès 5h , la répression a été sévère avec des tirs à balles réelles. Je suis actuellement au chevet des blessés », a déclaré le coordinateur de Réseau des organisations de jeunes du Moyen Chari, Ndilabaye Ngarmadhe.

Les manifestants protestaient contre le Conseil Militaire de Transition (CMT) et l’ingérence de la France dans les affaires tchadiennes. Pour l’heure, aucune source officielle ne s’est encore prononcée sur cette manifestation. Ce n’est pas pour la première fois que le CMT a été la cible d’une manifestation au Tchad. En début de semaine, des manifestations ont été enregistrées dans plusieurs villes, faisant un peu moins d’une dizaine de mort, des blessés et des arrestations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus