Bénin: Hirondelle Club réclame justice pour les 03 transgenres mis à poil à Cotonou

Dans la nuit du samedi 1er mai 2021, trois transgenres ont été interpellés par une foule surexcitée dans un bar à Cotonou. Les intéressés ont été mis à poil et brutalisés, parce que considérés comme des hommes déguisés en femmes. L’Association Hirondelle Club Bénin n’est pas restée indifférente à la situation, et réclame justice pour les trois victimes.

Agressés et brutalisés, les trois transgenres, dont BENIN WEB TV avait évoqué le cas dans un précédent article, ont contacté Hirondelle Club Bénin pour leur protection. « Ils sont dans nos mains jusqu’en ce jour et en sécurité pendant le temps de la mise en place d’une bonne disposition de leur protection. Ils ont également bénéficié des premiers soins: psychologique, sanitaire, alimentaire et d’hébergement », lit-on dans un communiqué de l’association.

Pour Hirondelle Club, justice doit être faite pour les trois transgenres, membres de la communauté LGBTQIA+ (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) du Bénin. C’est pourquoi après les premières assistances, l’association a saisi le procureur. « Nous avons aussi activé notre dispositif juridique grâce auquel nous avons saisi le procureur du tribunal de première instance de Cotonou », précise Hirondelle Club Bénin.

Hirondelle Club Bénin est une organisation à but non lucratif, qui s’engage dans la défense des droits des personnes marginalisées, plus spécifiquement la couche LGBTQI+. Elle est ouverte à tous, sans distinction de sexe ni de race.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.