Attaque au Niger : plus de 15 soldats tués, un disparu à Tahoua

L’armée nigérienne a été la cible d’une nouvelle attaque dans la journée du samedi 1er mai 2021, dans la région de Tahoua. Au moins, 16 soldats ont été tués dans cette attaque.

Une patrouille de la Garde nationale dans la zone de Tillia est tombée dans une embuscade des hommes armés, le week-end dernier, au nord-est du pays. Selon les autorités locales, seize soldats nigériens ont été tués dans cette attaque, qui s’est déroulée dans la région de Tahoua, proche du Mali.

«Nos hommes sont tombés hier (samedi) aux environs de 14 heures (15 heures en Suisse) dans une embuscade tendue par des bandits armés dans le département de Tillia. Le bilan de cette attaque lâche est de 16 morts, 6 blessés et un porté disparu», a annoncé à la télévision publique, Ibrahim Miko, le secrétaire général du gouvernorat de Tahoua.

«Nous pleurons nos morts, mais ils sont morts les armes à la main», a déclaré Ibrahim Miko, qui assistait à l’enterrement du Lieutenant Maman Namewa, le commandant de l’unité de la patrouille visée.

Le Niger fait face à une percée du terrorisme qui menace sa stabilité depuis quelques années. Le président Mahamadou Issoufou a fait de la lutte contre le terrorisme, son cheval de bataille, mais pour autant, le mal tend à s’éterniser. Le nouveau président, Mohamed Bazoum, s’est aussi engagé dans la même dynamique, celle d’éradiquer le terrorisme. Pour l’heure, les fruits peinent à tenir la promesse des fleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus