Attaque au Burkina Faso: au moins 30 personnes tuées à Komandjari

Des groupes armés ont perpétré une nouvelle attaque au Burkina Faso, ce lundi 3 mai 2021. Ils ont pris d’assaut, le village de Kodyèl, faisant une trentaine de morts.

A Komandjari, une des 45 provinces du Burkina Faso située dans la région Est, des groupes armés venus aux environs de 5 heures du matin, ce lundi, ont encerclé le village de Kodyèl et ouvert le feu sur les populations. Selon la presse locale, au moins 30 personnes ont été tuées et 20 autres, blessées, dans cette attaque.

A lire aussi: Tchad: l’appel de l’ancien président, Goukouni Weddeye, à la junte et aux rebelles

Les assaillants ont emporté des vivres, et incendié les concessions, une par une, afin de contraindre les occupants à sortir pour subir les sévices, selon certaines sources. Le Burkina Faso est sous la menace quotidienne des hommes armés depuis bientôt une décennie. Plusieurs régions sont sous le contrôle permanent de ces assaillants, malgré les contre-offensives lancées par les Forces de défense et de sécurité.

Fin 2020 au début de 2021, plusieurs enlèvements et tueries ont été enregistrés. Réélu, le président Roch Kaboré exclut toute possibilité de dialogue avec les terroristes. Il a mis en place un ministère de réconciliation pour unifier les fils et filles du pays, afin de trouver une solution unanime face aux problèmes qui minent le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus