Adebayor : « de mon temps, la prime de victoire allait de 25 francs CFA à un bol de haricot »

Emmanuel Adebayor était le 17 avril dernier à un match inaugural de la nouvelle pelouse d’Agaza football club de Lomé. L’occasion pour l’ancien international togolais de partager son expérience avec ses jeunes frères.

Ancien capitaine des Éperviers, Emmanuel Adebayor ne manque jamais d’occasions pour parler de son parcours professionnel avec la nouvelle génération. Invité le 17 mars dernier à urne rencontre de gala pour inaugurer la nouvelle pelouse d’Agaza football club de Lomé, l’ancien international togolais ne sait pas fait prier pour partager son expérience avec ses jeunes frères.

Dans un entretien rendu public par le site local togo.tg, l’ancien attaquant du Real Madrid a parlé à cœur ouvert avec les joueurs de ce club de deuxième division. Il n’a donc pas hésité à leur parler de son début difficile dans ce métier, histoire de les amener à rêver grand : « Ne privilégiez pas l’argent et les petits gains d’aujourd’hui. Visez plus loin et mettez les ressources nécessaires pour y arriver ».

Et de poursuivre : « De mon temps, quand j’étais encore au centre de formation, la prime de victoire allait de 25 francs CFA à un bol de haricot quelques fois. Mais aujourd’hui, nous sommes en mesure de manger ce que nous voulons. C’est au prix de plusieurs sacrifices. Visez très loin. Un mois de salaire en Europe peut couvrir 100 années de primes de match au Togo. Le choix doit être vite fait chez vous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus