Sécurité frontalière: le Tchad s’indigne contre les déclarations de l’ambassadeur de Russie en RCA

Les autorités tchadiennes disent être surprises par les propos tenus par l’ambassadeur de la Russie en République centrafricaine, Vladimir Titorenko, lors d’une conférence de presse tenue le 29 mars 2021 à Bangui.

Malheureusement, le gouvernement du Tchad n’est pas capable ou peut-être ne veut pas aider le gouvernement centrafricain à sécuriser de son côté la zone frontière où il y a beaucoup de mercenaires, où il y a les routes par lesquelles passent les armes et les personnes pour gonfler les rangs des combattants rebelles“, a déclaré Vladimir Titorenko, ambassadeur de la Russie en RCA, lors d’une conférence de presse le 29 mars 2021.

Ces propos tenus par le diplomate russe, a suscité une réaction du gouvernement tchadien. Dans un communiqué publié le 3 avril 2021, le ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Tchadiens de l’étranger se dit “surpris” par ces propos. “En effet, l’ambassadeur outrepasse ses prérogatives de diplomate accrédité auprès de la RCA et s’arroge le droit de gérer les relations entre le Tchad et la RCA“, déplore le ministère tchadien des Affaires étrangères.

Par ailleurs, le ministre tchadien indique que son pays entretient de “bonnes relations” avec la Russie, mais condamne “les propos dénués de tout fondement de cet ambassadeur“.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More