Portugal: les tristes confidences de la mère de Cristiano Ronaldo

Victime d’un AVC en mars 2020, Dolores Aveiro est revenue sur cet incident malheureux qui a failli l’emporter. La mère de Cristiano Ronaldo a confié que sa famille avait eu très peur pour elle.

En mars 2020, alors que la pandémie du coronavirus faisait ses premières victimes en Europe, Dolores Aveiro a été frappé par un AVC. Paralysée, la Portugaise a été hospitalisée en urgence l’hôpital de Funchal à Madère, où elle a passé plusieurs jours. Un incident malheureux qui avait obligé Cristiano Ronaldo à sécher les entraînements de la Juventus pour rester au chevet de sa mère.

A lire aussi: Barça : le clan Erling Haaland est à Barcelone

Un an plus tard, la génitrice de CR7 est revenue sur cet événement malheureux: « Je suis montée dans la salle de bains, je me suis évanouie et je suis tombée. Quand je me suis réveillée, j’ai essayé de me relever mais le côté gauche de mon corps était paralysée », a-t-elle raconté dans un entretien accordé à Maria Botelho Moniz, de «Dois à 10» de TVI,

A lire aussi: Après le Barça, les représentants de Haaland au Real Madrid pour discuter de son transfert

La mère du quintuple Ballon d’or a eu très peur pour sa vie. Mais elle a réussi à lutter grâce à sa famille. « Mes enfants m’ont donné beaucoup de force, dit-elle. C’était dur, et j’ai pensé que c’était la fin pour moi. Quand j’ai vu mon petit-fils aîné Cristiano Jr me rendre visite, ça a été un grand choc. J’ai prié Dieu de ne pas m’emmener, je voulais voir mon petit-fils grandir ».

« Cristiano a appelé les médecins depuis l’Italie »

Ces quelques jours ont été très difficiles pour la famille Ronaldo. « J’ai vu tous mes enfants pleurer, même s’ils ne voulaient pas m’inquiéter, poursuit Dolores Aveiro. Quand Cristiano Jr m’a vu pleurer autant, il m’a dit: ‘Grand-mère, ne meurs pas’. Ça m’a beaucoup émue. Quand il m’appelle, il me demande toujours si je vais mieux ».

A lire aussi: Le brassard jeté par Cristiano Ronaldo vendu aux enchères pour une forte somme

La Portugaise souligne enfin le rôle important joué par Cristiano Ronaldo, très réactif lors de son AVC. « C’est important de dire aux gens d’aller immédiatement à l’hôpital s’ils sentent que quelque chose ne va pas, explique-t-elle. Dans mon cas, cela a pris 5 minutes. Cristiano a appelé les médecins depuis l’Italie, et j’ai été opérée. Beaucoup de gens n’ont pas la même chance que moi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More