Mozambique: l’armée reprend le «contrôle total» de la ville de Palma, les djihadistes en fuite

La ville de Palma au Mozambique a été totalement libérée du contrôle des djihadiste par les forces militaireS du pays, a annoncé l’armée.

Un nombre « significatif » de militants ont été tués lors de la contre-offensive, a déclaré un porte-parole de l’armée du Mozambique qui a indiqué que l’armée a repris le contrôle total de la ville côtière de Palma. Selon les informations des médias locaux, plusieurs habitants de la ville qui avaient pris la fuite lors de l’attaque terroriste, recommencent à rentrer chez eux.

Des dizaines de civils ont été tués et au moins 11 000 déplacés après que les militants islamistes ont envahi Palma le 24 mars dernier, rapporte BBC. Un ressortissant sud-africain et britannique figurait parmi les personnes tuées dans ce qui a été l’une des plus grandes attaques djihadistes dans la province de Cabo Delgado, au nord du Mozambique, depuis qu’ils ont lancé une insurrection dans la région en 2017.

La communication avec la ville, qui compte environ 75 000 habitants, reste coupée. Les militants, connus localement sous le nom d’al-Shabab, ont prêté allégeance au groupe État islamique (EI) mais n’ont rien à voir avec les combattants d’al-Shabab en Somalie. Leur assaut contre Palma a contraint le géant de l’énergie Total à suspendre son projet de gaz naturel de plusieurs milliards de dollars à Afungi, non loin de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More