« Je m’en contrefous » : agacé, Olivier Véran pique une crise de nerf contre les députés de l’opposition

Olivier Véran, ministre français des solidarités et de la santé s’est emporté contre les députés de l’opposition. La scène s’est produite le jeudi 1er avril 2021 à l’Assemblée Nationale quand ces derniers ont comparé la vitesse de vaccination contre le Covid-19 en France avec les pays voisins.

En France, quand il s’agit de la vaccination contre le coronavirus, Véran se « contrefout » des comparaisons avec les pays voisins. “Je me contrefous de savoir s’il y a trois pays, cinq pays ou huit pays qui ont plus vacciné”, a-t-il affirmé à la suite des critiques de l’opposition sur la vitesse de vaccination contre le Covid-19 en France.

En janvier 2021, le médecin neurologue de profession avait quand même annoncé une prochaine accélération de la stratégie vaccinale française. “Le rythme de croisière de la vaccination en France va rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours”, avait-il confié sur RTL.

“On est à touche-touche »

Selon Gala, lors de la deuxième phase du plan vaccinal réservée aux plus de 75 ans au sein de l’Hexagone, le 26 janvier dernier, Olivier Véran avait indiqué qu’hormis l’Angleterre, la France est le pays qui vaccine maintenant au rythme le plus soutenu d’Europe.

“À ce jour, la France a vacciné 10,8 habitants pour 100.000 habitants majeurs, tandis que l’Espagne est à 10,7, l’Allemagne à 10, l’Italie à 9,8. Autant dire que nous sommes dans un mouchoir de poche.”, avait-il dit.

Mais visiblement, Olivier Véran préfère arrêter toute comparaison après avoir assuré s’en “contrefoutre”. “On est à touche-touche mais la France est passée devant l’Allemagne, devant l’Italie, devant l’Espagne”, dit-il pour clouer le bec aux polémistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More