Angleterre: au moins sept personnes sont mortes après avoir reçu le vaccin AstraZeneca

Au moins sept personnes sont décédées au Royaume Uni après avoir développé des caillots sanguins à la suite de la vaccination contre le coronavirus avec le produit d’AstraZeneca.

Le régulateur médical britannique a déclaré samedi que sur 30 personnes ayant développé des caillots sanguins après avoir reçu le vaccin Oxford-AstraZeneca avant le 24 mars, sept sont décédées, ont rapporté les médias locaux, citant l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé. La nouvelle intervient alors que plusieurs Etats européens avaient fait cas de ces incidents et avaient suspendu la vaccination avec le vaccin AstraZeneca avant de reprendre.

Samedi, les Pays-Bas ont annoncé qu’ils suspendaient l’inoculation du vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées de moins de 60 ans par «précaution». Selon un rapport de l’organe consultatif indépendant Lareb, cinq femmes du pays âgées de 25 à 65 ans, avaient continué à souffrir de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin.

L’interdiction intervient deux semaines après que l’Agence européenne des médicaments a déterminé que le vaccin AstraZeneca était « sûr et efficace », mais a déclaré qu’elle ne pouvait pas exclure définitivement le risque accru de caillots sanguins comme effet secondaire du vaccin. Plusieurs pays, dont l’Italie, l’Autriche et les États baltes, ont repris le déploiement d’AstraZeneca dans tous les groupes d’âge après la publication des conclusions de l’EMA le 19 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More