Togo – Présidentielle 2020: «Faure n’est pas le réel vainqueur du scrutin»

Pas le temps de lire l'article ?

Alors que le président togolais Faure Gnassingbé vient de faire un an à la tête du pays après l’élection présidentielle de février 2020, son principal challenger lors du scrutin, Agbéyomé Kodjo, l’accuse toujours d’avoir volé la victoire.

L’opposant togolais Agbéyomé Kodjo n’entend toujours pas lâcher prise en ce qui concerne sa revendication de la victoire à l’élection présidentielle de l’année dernière. Un an exactement après, il publie un tweee pour rappeler que le réel vainqueur du scrutin du 22 février 2020 n’est pas celui qui est assis actuellement dans le fauteuil présidentiel.

A lire aussi: Togo: la signature d’Emmanuel Macron frauduleusement utilisée pour Faure Gnassingbé ?

« Présidentielle du 22 février 2020. Faure n’est pas le réel vainqueur du scrutin », a indiqué Agbéyomé Kodjo. Il appuie son message en indiquant que Gnassingbé fils « s’est imposé par un coup d’Etat et de faux messages de félicitations repris par RFI ». Dans le prolongement de ses propos, l’opposant appelle l’Union européenne à agir. « L’UE ne peut garder un mutisme face à tant de violations des principes démocratiques », a écrit l’opposant togolais.

Agbéyomé Kodjo a participé à la course à la présidentielle du Togo en tant que principal challenger du président Faure Gnassingbé. L’ancien premier ministre est arrivé deuxième derrière Gnassingbé d’après les résultats du scrutin et il contexte ceux-ci en criant à la fraude. Député à l’Assemblée nationale, il a été déchu de son immunité pour permettre son interpellation mais depuis, il est introuvable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus