Présidentielle au Niger: les missions d’observation électorale dressent un rapport satisfaisant

Pas le temps de lire l'article ?

Reçus par le président Issoufou Mahamadou ce lundi 22 février 2021, les Chefs des Missions régionales et internationales d’observation du 2ème tour de l’élection présidentielle qui s’est déroulée dimanche 21 février 2021 au Niger, ont fait cas d’un rapport satisfaisant.

Il s’agit de la CEDEAO, de l’OIF, de la CEN-SAD, de l’Union Africaine, de l’ONU, du Conseil de l’Entente et de la CEMAC. Les responsables de ces organisations et institutions ont, par la voix de leur porte-parole, M. Mahamadou Namadi Sambo, affirmé que leurs structures ont déployé des observateurs partout au Niger et que leurs rapports sont « satisfaisants. ».

A lire aussi: Niger – Mort de 7 agents de la CENI: Mahamadou Issoufou pleure les victimes

Ils ont également félicité le Président Issoufou Mahamadou “non seulement pour le développement du Niger mais aussi pour avoir pris la décision de ne plus se présenter à l’élection présidentielle, permettant ainsi une alternance démocratique au Niger. ». Ceci constitue « une leçon pour tous les leaders de l’Afrique » qui doivent savoir qu’un leader doit aussi penser à l’alternance, a dit leur porte-parole.

Les responsables de ces missions d’observation ont saisi l’occasion pour présenter leurs condoléances au Chef de l’Etat et au peuple du Niger suite à la mort tragique de sept personnes (un chauffeur et six agents électoraux) dans une explosion après que leur véhicule a sauté sur une mine dans la Commune de Dargol (Département de Gothèye, Région de Tillabéry), hier dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus