Nigéria: l’armée reprend le contrôle d’une ville occupée par Boko Haram

Pas le temps de lire l'article ?

Les forces armées du Nigéria ont repris avec succès la ville de Marte des mains des terroristes de l’ISWAP/Boko Haram. Une victoire arrivée après que le chef d’Etat-major de l’armée, le général Ibrahim Attahiru, a donné 48 heures à ses troupes pour reprendre le contrôle de la ville.

Dimanche, Attahiru avait donné un ultimatum de 48 heures pour que les troupes évacuent les terroristes de Marte et des villages voisins, y compris les communautés de Kirenowa, kirta, Wulgo, Chikingudo de l’État de Borno. Selon les médias locaux, les soldats ont réussi à déjouer les pièges des terroristes, en l’occurrence les mines posées le long des routes, pour reprendre le contrôle de la ville.

A lire aussi: Nigéria – Boko Haram: «Je vois cette guerre se terminer bientôt», le général Ibrahim Attahiru

Un officier militaire a déclaré au PRNigeria que les troupes avaient fait exploser avec succès et en toute sécurité une série d’engins piégés le long des routes et avaient finalement dominé la zone. «New Marte est effectivement entre nos mains depuis 15 heures. Notre volonté et notre détermination sont inébranlables. Nous sommes toujours déterminés à ne pas laisser tomber nos chefs de service et la nation », s’est réjoui la source.

Mais des sources militaires ont déclaré que l’infiltration de la population civile par les terroristes à Marte, empêchait la Force aérienne militaire de lancer des bombardements aériens pour éviter des dommages collatéraux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus