“La justice est devenue le bras armé du politique au Bénin”, Reckya Madougou

Pas le temps de lire l'article ?

Après s’être attaquée à ce qu’elle appelle la dérive politique sous le régime de la rupture, la candidate des démocrates dénonce l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques.

Dans un post intitulé “La justice, le bras armé du politique au Bénin” publié sur sa Page Facebook, l’ancienne ministre de la justice sous Boni Yayi dénonce les procédures judiciaires cavalières déclenchées contre les opposants et activistes, en général, et contre les démocrates, en particulier.

A Lire aussi: Bénin: les confessions religieuses proposent une union nationale de prière et de jeûne pour la paix

Les autorités de notre pays doivent immédiatement cesser d’instrumentaliser les procédures judiciaires pour intimider et harceler les dirigeants et les membres du parti « Les Démocrates », les opposants en général et les activistes“, s’insurge-t-elle en se référant au traitement infligé à Bio Dramane Tidjani, interdit de voir ses avocats.

Pour la seule femme candidate au poste de président de la République et dont la candidature a été malheureusement invalidée, les démocrates sont sujets à une vague d’attaques judiciaires savamment orchestrée par le pouvoir en représailles à la volonté du parti dont elle est le porte-flambeau, de participer à la prochaine élection présidentielle.

A l’en croire, il s’agit en réalité d’une manœuvre d’intimidation, de harcèlement et de poursuites judiciaires visant à réduire au silence les opinions dissidentes et divergentes.

Nous nous insurgeons contre cette utilisation abusive du pouvoir judiciaire. Nous allons continuer à mener le combat pour un retour des principes démocratiques dans notre pays. Nous n’avons pas peur. Nous ne fuirons pas du Bénin“, conclut-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.