Kenya: un député crée la panique en apportant son arme à feu au sein du parlement

Pas le temps de lire l'article ?

Les députés kényans ont été pris de panique jeudi soir alors qu’un des leurs s’est pointé à l’Assemblée nationale avec une arme à feu sur lui, rapporte The Star.

La réglementation au sein de l’Assemblée nationale du Kenya est claire, aucune arme n’est autorisée au sein du parlement. Cependant, le député de Nyali, Mohamed Ali, a porté entorse à la loi en portant une arme sur lui pendant les débats. L’attention du chef du parlement a été attirée par le député Gem Elisha Odhiambo.

A lire aussi: Kenya: le gouverneur de Nairobi, Mike Sonko, destitué

«Monsieur le Président, j’ai remarqué que l’honorable Mohamed Ali porte dans son dos quelque chose qui ressemble à une arme à feu. Si cela est vrai, alors nous ne sommes pas en sécurité », a déclaré Odhiambo. Après cette interpellation, le député concerné a indiqué qu’il avait oublié de déposer son arme en entrant dans les chambres. «Mes excuses, j’ai oublié de laisser mes affaires dehors. Je suis un être humain », a-t-il indiqué. «Monsieur le Président, permettez-moi de me rendre », a déclaré le député, exhortant les membres à ne pas personnaliser l’incident.

Les membres se demandent comment l’arme a réussi à passer les protocoles de sécurité stricts du parlement pour se retrouver dans l’enceinte. Les députés doivent déposer leurs armes dans un coffre-fort tenu par le sergent d’armes avant d’entrer. Le président Justin Muturi a qualifié les événements de «terrible faute de sécurité». Il a ordonné au sergent d’armes d’être vigilant, d’appliquer les règles, sans harceler aucun membre.

La députée de Mbita Nord, Millie Odhiambo, a appelé à des mesures de sécurité plus strictes étant donné que le pays devenait politiquement instable. «Nous sommes tous de très bons amis quand les choses ne sont pas chaudes, mais quand les choses deviennent incontrôlables, nous devenons un peu étranges. Nous devons être protégés de nous-mêmes », a déclaré la députée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus