Exhumation d’anciens tweets racistes et homophobes d’un candidat à “The Voice”: The Vivi exclu

Pas le temps de lire l'article ?

L’aventure s’arrête pour The Vivi. Il a participé le samedi 20 février dernier, au troisième épisode des auditions à l’aveugle de The Voice et a intégré l’équipe de Vianney. Le lendemain de sa prestation, le jeune rappeur a vu resurgir sur les réseaux sociaux des messages à caractère homophobe et raciste, qu’il avait publiés en 2017 sur son compte Twitter. Il a fait son mea culpa mais sans succès. ITV Studios vient de mettre fin à sa participation à travers un communiqué.

Selon Sud info, ITV Studios France, producteur du télé-crochet diffusé sur la première chaîne française, a annoncé ce matin l’exclusion du candidat de 21 ans.

Le communiqué

« Nous avons pris connaissance hier des nombreux messages postés par The Vivi il y a plusieurs années sur son compte Twitter. Nous avons été extrêmement choqués par ces tweets qui sont à l’opposé des valeurs d’inclusion et de tolérance prônées par The Voice comme en atteste la diversité des talents », a poursuivi la production.

« Ces messages sont également contraires aux engagements pris par les talents quand ils participent à The Voice. The Vivi a immédiatement présenté ses excuses sincères sur son compte Instagram. Mais ces messages restent incompatibles avec nos valeurs et avec sa participation au programme, qui s’arrête aujourd’hui», a-t-elle conclu.

De son vrai nom, Vincent Pois, The Vivi a impressionné le jury avec sa reprise de «Suicide Social» d’Orelsan. Dès le dimanche, les internautes ont ressuscité des messages racistes et homophobes qui ont refait surface sur les réseaux sociaux faisant de l’ombre à son passage à succès sur l’émission de TF1.

Les excuses de The Vivi

« Le compte Twitter a été rapidement supprimé samedi, mais les messages en question sont visibles sur des captures d’écran effectuées par des internautes », a notifié Paris Match.

Vincent s’est excusé sur Instagram, où il a plus de 27 000 abonnés. «Depuis ce matin je vois de vieux tweets qui ressortent, que j’avais écrits quand j’avais 17 ans. En relisant ces messages, j’éprouve un sentiment de honte», a écrit The Vivi.

Il a précisé que c’était des «propos de cour de récré d’un ado inconséquent qui (lui) font froid dans le dos. Je ne pensais pas un mot de ce que j’ai écrit», a-t-il ajouté. «Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser avec ces messages honteux», conclut-il.

Les 4 jurés, Marc Lavoine, Florent Pagny, Amel Bent et Vianney, s’étaient retournés lors de la prestation de The Vivi samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus