Coupe CAF: un arbitre béninois agressé au Burkina Faso

Pas le temps de lire l'article ?

Battus (3-1) par Salitas FC en match de barrage de la Coupe CAF, dimanche dernier, les Gabonais du FC Bouenguidi ont fait preuve d’un manque de fair-play en agressant les officiels à la fin de la rencontre dont le 2è assistant, l’arbitre béninois Lucien Todégnon Hontonnou.

Pour la deuxième fois de son histoire, Salitas FC va disputer la phase de poule de la Coupe des confédérations. Les Burkinabé ont battu le FC Bouenguidi (3-1) dimanche en match retour des barrages. Réalistes et adroits sur les coups de pied arrêtés, les locaux ont su parfaitement dominer leurs adversaires en s’offrant une victoire logique.

A lire aussi: Italie: décès du milieu défensif ivoirien Willy Braciano

Mais à la fin de la rencontre, les Gabonais visiblement agacés par ce revers, s’en sont pris aux officiels de la CAF. Un joueur de l’équipe visiteuse a même porté un violent coup au deuxième arbitre assistant, le béninois Todégnon Hontonnou. Il a frappé l’officiel dans le dos avant de tenter de se dissimuler dans la foule de joueurs gabonais qui protestaient contre le hors-jeu sifflé dans la dernière action du match, où Bouenguidi Sport a tenté une frappe hors cadre.

A lire aussi: Juventus-Crotone (3-0): la détente stratosphérique de Cristiano Ronaldo (vidéo)

Un geste barbare qui lui a valu un carton rouge de l’arbitre central Djindo Louis Houngnandande qui a été escorté avec son équipe hors de la pelouse par des gendarmes qui assuraient la sécurité de la rencontre. L’arbitre assistant agressé a, lui, été évacué sur une civière. La CAF de son côté, va ouvrir une enquête pour situer les responsabilités. Mais déjà, Bouenguidi FC risque gros.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus