Bénin: les confessions religieuses proposent une union nationale de prière et de jeûne pour la paix

Pas le temps de lire l'article ?

L’observatoire chrétien catholique de la gouvernance assisté de différentes confessions religieuses a tenu ce mardi 23 Février 2021 une conférence de presse pour exhorter à la paix en cette période sensible de l’élection présidentielle.

Selon le président de l’Aumônerie nationale des cadres et personnalités politiques, le père Nathanaël Soede, il n’y a pas de fraternité sans l’écoute mutuelle, le dialogue, l’amour de la vérité, la remise en question de soi-même devant l’autre, l’aptitude à accepter nos limites et celles de l’autre et la capacité de pardonner.

A Lire aussi: Présidentielle au Bénin: Joël Aïvo croit toujours à l’ouverture du scrutin

Selon les informations de l’agence Bénin presse (ABP), les conférenciers ont invité le peuple béninois en général et les acteurs politiques en particulier à rechercher le dialogue, quelles que soient les difficultés que cela nécessite, “pour garantir l’avenir des biens, du pouvoir et de la construction de notre pays que nous nous recherchons“.

Pour le père Nathanaël Soédé, l’esprit de fraternité, de pardon et de réconciliation a habité les Béninois par le passé et cette culture de paix doit encore être de mise aujourd’hui.

Prière et jeûne pour exorciser le mal

Pour traverser ces moments de doute et de craintes, le président de l’observatoire chrétien catholique de la gouvernance pense qu’il faut se rapprocher de Dieu.

Nous avons à recourir au secours de Dieu et à l’engagement de nous tous, enfants du Bénin“, exhorte-t-il.

Il a alors invité tous les Béninois à une union de prière et de jeûne national qui démarre le vendredi 26 février.

Toutes les confessions religieuses ont toutes unanimement invité les fils et les filles de la nation à s’unir d’un seul cœur et d’une même âme, pour demander au Seigneur le pardon pour le manquement en matière de démocratie, de pratiques politiques et d’organisation d’élections transparentes et pacifiques.

1 commentaire
  1. Lantakobe dit

    Exhorciser l’égoïsme , l’incompétence, l’escogrifme et l’indignité d’un individu de peu de valeur morale . L’Eglise aura beau prié. Du pareil au même il a instrumentalisé et corrompu l’armée avec les deniers publics pour massacrer les populations.
    Peuple Béninois restez chez vous. Ignorez ces gens. Ne vous laisser pas tuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus