Bénin: Bio Dramane Tidjani empêché de voir ses avocats? Madougou sort de ses gonds

Pas le temps de lire l'article ?

Au lendemain de la détention de Bio Dramane Tidjani à la brigade criminelle de Sèmè, Réckya Madougou, candidate proposée au poste de président de la république par le parti “Les Démocrates” pour le compte de la présidentielle de 2021 a dénoncé le non-respect des droits de son proche collaborateur.

Depuis la détention de Bio Dramane Tidjani, Réckya Madougou n’entend pas baisser les bras. Ce mardi 23 février 2021, l’ex-ministre de la justice sous le régime Boni Yayi s’est saisi de sa page Facebook pour dénoncer ce qu’elle appelle son arrestation arbitraire.

Pour Madougou, dans un Etat démocratique, toute personne détenue a le droit de savoir pourquoi elle est en état d’arrestation ou de détention. Mieux, dit-elle, elle a également le droit de s’entretenir avec son avocat.

Bio Dramane Tidjani interdit de visite?

Depuis hier 22 janvier jusqu’à ce matin, les avocats de Monsieur Bio Dramane Tidjani (alias BDT), n’ont pu entrer en contact avec leur client. Ils se sont rapprochés à au moins deux reprises ce matin du 23 février de la Brigade criminelle et ont demandé à voir leur client sans succès.

Réckya Madougou

D’après Réckya Madougou, le commissaire principal aurait opposé un refus catégorique sans en donner la raison, à toute tentative des avocats de voir Bio Dramane Tidjani.

A en croire son message, les avocats et la famille politique de Monsieur Bio Dramane Tidjani ignorent dans quels états psychologique, physique et sanitaire se trouve ce dernier.

“Hier déjà il est resté affamé toute la journée à la CRIET puis à la brigade criminelle”, a-t-elle dénoncé avant de poursuivre: “Le refus aux avocats d’un détenu, de surcroît dans des conditions aussi illégales, constitue manifestement une grave violation des droits de la défense”.

Bio Dramane Tidjani en garde à vue à la brigade criminelle

Pour rappel, Bio Dramane Tidjani a été convoqué pour le lundi 22 février 2021 à la suite de Justin Adjovi, Trésorier général, et Nourénou Atchadé, Vice-Président du parti Les Démocrates. Ils ont été écoutés par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) le vendredi 19 février 2021 puis relâchés.

Mais le coordonnateur adjoint de la 8e circonscription électorale du parti Les Démocrates, Bio Dramane Tidjani, a été brièvement écouté vers 21 heures. Par la suite, il a été placé en garde à vue à la brigade criminelle. Ses proches indiquent que les raisons de sa détention ne lui ont pas été notifiées.

Toutefois, il avait été reproché à Justin Adjovi et Nourénou Atchadé, respectivement Trésorier général et Vice-Président du parti Les Démocrates d’avoir reçu d’un bailleur de fonds la promesse de toucher cent millions de francs CFA dont ils auraient déjà perçu la moitié pour recruter des jeunes aux fins de saboter le processus électoral en cours au Bénin.

2 commentaires
  1. Virgilus dit

    Ses trucs là ne savent plus quoi inventer pour justifier leur dérapage. De l’argent pour recruter des casseurs pour empêcher le processus électoral ! Vous êtes tombés bien bas bande débiles mental.

  2. Vianney dit

    Parle de ce que tu sais et évite de traiter les gens de débile à moins que tu ne le sois toi-même

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus