Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Togo: la Dynamique Mgr Kpodzro appelle le pouvoir à œuvrer pour une sortie de crise pacifique

@Africa Top Success

Les membres de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK), au Togo, ont fait le point de leur lutte politique dans le pays depuis un an, et ont indiqué qu’ils restent déterminés à poursuivre le combat, malgré les péripéties rencontrées.

Dans une longue déclaration, les camarades de lutte de Mme Adjamagbo-Johnson et elle-même ont dressé un bilan de leur lutte dans le pays contre la gouvernance de Faure Gnassingbé et son équipe dirigeante. « L’année 2020 vient de s’écouler laissant derrière elle des moments de fortes tensions émotionnelles que des hommes et des femmes, animés de l’esprit du mal, tentent d’imposer à l’humanité toute entière, la privant d’une vie paisible et harmonieuse, selon les promesses divines », a indiqué la Dynamique. Elle a fait l’historique de l’entrée en démocratie du Togo et des différentes luttes menées par la classe politique opposante au régime, avant de tomber sur celle menée par la DMK et d’en faire, à la fois l’éloge et la liste des difficultés rencontrées.

« Jamais, aucune contestation d’élection présidentielle n’a ressemblé à celle menée par la DMK avec force et détermination ! Jamais, les togolais en unisson avec la diaspora ne sont restés aussi déterminés à poursuivre le combat pour l’alternance ! Jamais la répression de ce combat n’a été aussi dure que celle à laquelle nous assistons pendant bientôt une année », a souligné la déclaration. Cependant, nonobstant la longue liste de supplices à laquelle est confronté le mouvement politique, il a su se maintenir à flot, selon les conférenciers, et « est engagée et reste constante dans la lutte citoyenne et patriotique de libération nationale ».

Objectif non atteint et appel au pouvoir

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) reconnaît que l’objectif initial de sa lutte n’est pas encore atteint, mais indique qu’elle ne baisse pas non plus les bras en ce qui concerne la poursuite de ce but crucial. « L’objectif de concrétisation de l’alternance par la reconnaissance de la volonté populaire exprimée par le peuple le 22 février 2020 n’est pas atteint à ce jour, mais des victoires d’étapes sont acquises. La dynamique est restée solide et déterminée, malgré les coups de boutoir reçus. Son existence constitue le gage de la poursuite et la conduite à terme du combat. La mobilisation et la détermination des togolais, capitales et précieuses pour la poursuite de la lutte, sont plus fortes que jamais », martèlent les conférenciers.

« La DMK exhorte donc les tenants du pouvoir actuel à œuvrer en responsabilité et en sagesse pour une véritable sortie de crise pacifique et heureuse en écho aux aspirations du peuple à une alternance pacifique profitable à tous. Les événements et l’histoire politique des nations démontrent à suffisance qu’il n’y a aucune alternative au combat collectif, qui seul peut prospérer », appelle la Dynamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus