Portugal: une présidentielle sur fond de coronavirus

Pas le temps de lire l'article ?

En plein confinement contre la covid-19, les portugais sont autorisés à aller aux urnes ce dimanche 24 janvier pour élire leur président.

Selon les sondages, le président sortant, Marcelo Rebelo de Sousa est le grand favori pour la présidentielle de ce dimanche 24 janvier 2021 et pourrait être élu dès le premier tour du scrutin. Mais l’élection intervient au pire moment d’une crise sanitaire avec plus de 3 000 morts dus au Covid-19 et une propagation exceptionnelle du virus.

A lire Aussi: Le président du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa testé positif au Coronavirus

Le Portugal occupe désormais le premier rang en nombre de cas de covid-19 par rapport à sa population. Plus de 80.000 contagions ont été enregistrées lors de la semaine dernière. Confinés depuis dix jours, plusieurs parmi les 10,8 millions d’électeurs inscrits, pourraient rester à la maison, bien que les autorités ont exceptionnellement autorisé les portugais à se rendre aux postes de vote ce dimanche. Une abstention estimée à 70% a d’ailleurs été évoquée.

En quête d’un nouveau mandat, le président sortant a appelé les électeurs à voter pour lui afin d’éviter un second tour, prévu le 14 février, et ainsi « épargner aux Portugais le prolongement de l’élection pendant trois semaines cruciales » pour freiner l’épidémie. Il est soutenu par le Premier ministre socialiste Antonio Costa.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus