Présidentielle en Ouganda: forte mobilisation de la population dans les bastions de l’opposition (Médias)

Le principal adversaire de l'opposition ougandaise Bobi Wine vote à Kampala, en Ouganda, le jeudi 14 janvier 2021.
@AP

Les élections présidentielle et législatives en Ouganda ont débuté, jeudi, sur toute l’étendue du territoire, et les premiers constats font état d’une forte mobilisation dans les bastions de l’opposition.

Selon un rapport de TUKO, citant une source anonyme, le matériel de vote a atteint la plupart des destinations à temps, mais l’échec des kits BVV a forcé la plupart des greffiers du scrutin à revenir au vote manuel.

Mais les médias locaux rapportent que le scrutin a bien débuté dans la plupart des bureaux de vote du pays et les électeurs ne se font pas prier pour aller accomplir leur devoir civique. Les rapports indiquent, cependant, que les plus fortes mobilisations sont dans les bastions de l’opposition.

A lire aussi: Ouganda: le pays complètement militarisé à quelques heures de la présidentielle (vidéo)

Tuko rapporte, toutefois, que des retards ont été constatés dans la livraison du matériel de vote à certains endroits, notamment là où Bobi Wine, le principal opposant et challenger de Museveni, devait effectuer son vote. Les résultats sont attendus dans les 48 heures, suivant la clôture du scrutin à 16 heures (heure locale).

Environ 18 millions de personnes sont des électeurs inscrits dans ce pays d’Afrique de l’Est, de 45 millions d’habitants. Un candidat doit gagner plus de 50 pour cent pour éviter un second tour de scrutin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus