Mali: plusieurs djihadistes neutralisés par les troupes françaises dans le pays

Pas le temps de lire l'article ?

Les forces françaises de l’opération Barkhane ont annoncé vendredi avoir tué 15 combattants djihadiste près de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, rapporte The Defense Post.

Le quartier général de Barkhane a indiqué que deux opérations ont eu lieu ce week-end dans le secteur de Boulikessi au centre du Mali. Samedi, «des soldats français ont identifié un groupe terroriste armé à moto et ont guidé un avion pour mener une frappe», a déclaré Frédéric Barbry aux journalistes. Les commandos ont repéré un autre groupe armé le lendemain et ont fait appel à des hélicoptères de reconnaissance et d’attaque pour apporter leur soutien.

A lire aussi: Mali: mort d’un 4ème soldat ivoirien de la Minusma après une attaque (ONU)

«Une quinzaine de djihadistes ont été neutralisés et quatre arrêtés dans le cadre de ces opérations», tandis que les troupes ont saisi des armes, des motos et des matériaux utilisés pour fabriquer des bombes en bordure de route, a-t-il déclaré, cité par The Defense Post. Les engins explosifs dits improvisés (EEI) ont tué cinq soldats français et quatre soldats ivoiriens avec la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali depuis fin décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus