Emprunt: le Bénin décroche 656 milliards de francs Cfa sur le marché international

MINISTRE BENINOIS DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES 01

Dans un communiqué publié le mercredi 13 janvier 2021, le Ministère de l’économie et des finances (MEF) a rendu compte d’une opération de mobilisation de fonds sur le marché financier international. Il s’agit d’un placement avec succès d’un milliard d’euros, soit 656 milliards de francs Cfa.

Le Bénin décroche un milliard d’euros, soit 656 milliards de francs Cfa, auprès des investisseurs internationaux. “Cette émission, couplée à une opération de gestion de passifs, permettra le remboursement anticipé de 65% du montant nominal de l’Eurobond 2026 du Bénin (324 millions d’euros), ainsi que le financement du budget 2021 et des projets phares du Programme d’actions du gouvernement”, lit-on dans le communiqué du MEF.

A lire aussi : UMOA-Titres: le Bénin décroche un emprunt de 82 milliards FCFA

Tirant parti de conditions de marché particulièrement favorables, le Bénin a mobilisé 700 millions d’euros sur une maturité finale de 11 ans, à un coupon de 4,875%, et 300 millions d’euros sur une maturité finale de 31 ans, assortie d’un coupon de 6,875%. Avec cette tranche de maturité 2052, la plus longue jamais atteinte par le pays, le Bénin rejoint le nombre restreint d’émetteurs émergents à disposer d’un Eurobond en euros de maturité supérieure à 30 ans.

Selon le ministère de l’économie et des finances, cette émission est couplée à une opération technique de gestion de passifs, s’inscrivant dans la stratégie proactive de gestion de la dette publique mise en œuvre par le gouvernement. “Le succès du rachat partiel de l’Eurobond 2026 permet au Bénin de limiter les risques de refinancement, d’étendre la maturité de sa dette et de réduire son coût moyen”, précise le communiqué.

Bénin, premier émetteur d’Afrique sur le marché international, en 2021

Avec cette opération de mobilisation de ressources, le Bénin se positionne comme le premier pays d’Afrique à solliciter le marché international pour le compte de l’année 2021. Les cadres du MEF constatent que le livre d’ordres de l’opération a atteint un pic de près de 3 milliards d’euros dans la journée (c’est-à-dire une souscription de 300%), dont 1,9 milliard pour la tranche à 11 ans et 1,2 milliard à 31 ans. “Le succès de cette émission reflète l’intérêt affiché par les investisseurs internationaux pour le crédit du Bénin”, se réjouissent-ils.

A lire aussi : UMOA-Titres: le Bénin sollicite un emprunt de 75 milliards FCFA pour le 7 janvier

En 2021, le Bénin envisage d’emprunter 1 102,28 milliards FCFA

En 2021, le Bénin envisage d’emprunter 1 102,28 milliards FCFA. Selon le site d’information économique, Sika Finance, cet emprunt envisagé par le gouvernement béninois servira au financement du déficit budgétaire attendu à “430,32 milliards FCFA, soit 4,5% du PIB”. Pour la mobilisation des 1 102,28 milliards FCFA, le Trésor public béninois se fera très fréquent sur le marché financier de l’UMOA. Une bonne partie des emprunts se fera donc par l’UMOA Titres.

1 commentaire
  1. Ishola dit

    Les choses sont trop claires avec talon.je vous jure. Avant TALON depuis l’indépendance jusqu’en 2016 les chefs et leurs équipes se partageaient l’argent emprunté. Aujourd’hui les béninois ont peur de voler. Ce qui justifie largement les réalisations au Bénin. Tout le monde ne fait que parler du Bénin. Nous avons des larmes aux yeux pour manifester nos encouragements en faveur de cette équipe de travail de TALON
    Mahu na dokpe nouwe TALON

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus