Centrafrique: 44 rebelles tués par l’armée

Pas le temps de lire l'article ?

L’armée centrafricaine a tué 44 rebelles, selon un communiqué publié par le gouvernement ce lundi 25 janvier 2021.

Les forces armées centrafricaines ont tué 44 rebelles qui tentent d’imposer un blocus de la capitale et de renverser le régime du président Faustin Archange Touadéra, a affirmé lundi le gouvernement centrafricain cité par AFP.

A lire Aussi: Centrafrique: débordée par les attaques rebelles, la mission de l’ONU demande des renforts

Depuis quelques temps, les rebelles se heurtent à des forces bien supérieures en nombre et en équipements. Il y’a peu, ils ont lancé deux attaques simultanées sur la capitale Bangui, mais très vite, l’armée centrafricaine a réussi à repousser l’attaque avec l’appui de ses partenaires stratégiques dont la MINUSCA…

Face à la rébellion d’une coalition de groupes armés, qui cherche à renverser le président réélu, Faustin-Archange Touadéra, la Présidence centrafricaine a décrété, jeudi, un état d’urgence sur l’ensemble du pays, pour une durée de 15 jours, à compter du 21 janvier 2021 à minuit” (23 h GMT).

A lire Aussi: Centrafrique: un état d’urgence décrété face à la rébellion armée

En guerre civile depuis 8 ans, la Centrafrique est confrontée aux groupes rebelles hostiles au régime du président Faustin-Archange Touadéra. Leur demande portant sur le report des élections n’ayant pas été satisfaite, ils ont juré de marcher sur la capitale, Bangui. Depuis, ils mènent des attaques incessantes pour tenter de déstabiliser le régime en place, dans un pays déjà fragilisé au plan sécuritaire.

1 commentaire
  1. Denis dit

    09870820

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus