Bénin: un des 8 candidats de la FCBE exige l’annulation de la candidature d’Aboubacar Yaya

Pas le temps de lire l'article ?

La candidature de l’ancien ministre, Aboubacar Yaya, au poste de porte-étendard de la FCBE, pourrait être remise en cause.

C’est la demande faite par l’un des 8 candidats autorisés par les instances de la Forces cauris pour un Bénin émergent d’aller à la conquête de parrainage. Selon les informations de L’Investigateur, c’est le numéro 2 du parti même, l’ancien ministre de la défense, Théophile Yarou, qui a saisi officiellement le Bureau Exécutif National (BEN) du parti pour exiger l’invalidation de la candidature de son compagnon politique.

A lire aussi: Bail à usage domestique au Bénin: les locataires peuvent devenir propriétaires des lieux

Selon la lettre en date de ce jour, Jeudi 14 Janvier 2021, adressée au bureau politique du parti, l’ancien ministre de l’enseignement supérieur sous Boni Yayi, le professeur Aboubacar Yaya, n’est pas membre fondateur de la FCBE.

Se fondant sur cet argumentaire, Théophile Yarou demande l’invalidation de la candidature de son collègue. L’ancien ministre de la défense de Boni Yayi soutient que le bureau doit prononcer cette invalidation de la même manière qu’il a rejeté la candidature de Christine Gbédji, actuellement sous le coup d’une suspension provisoire du parti.

La réponse du bureau exécutif national de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) est attendue dans les tout prochains jours.

Paul Hounkpè va-t-il céder à la pression de Théophile Yarou ? Les deux hommes sont depuis quelques temps à couteaux tirés.

A quelques mois de l’élection présidentielle, les responsables de cette formation politique de l’opposition ne parlent plus le même langage, et semblent se combattre.

Les 8 candidats de la FCBE

Dans le cadre de la présidentielle de 2021 au Bénin, la Force cauris pour un Bénin émergent, suite à l’échec de la primaire pour la désignation du candidat du parti, a autorisé huit candidats déclarés à aller à la conquête du parrainage.

C’est la formule trouvée par le bureau politique du parti pour contourner les difficultés liées au choix d’un porte-flambeau. Les 8 candidats à la candidature du parti, enregistrés par le bureau politique, sont les suivants:

  • l’ancien député Idrissou BAKO
  • l’ancien ministre Alassane SOUMANOU
  • l’ancien ministre Paul HOUNKPÈ
  • l’ancien ministre Aboubakar YAYA
  • Paul Victoire ADJE KOKOU
  • Clément KOUTCHADÉ
  • l’ancien ministre Robert Théophile YAROU
  • et Ehinnou Romaric KOUTCHIKA.
1 commentaire
  1. Liassidji dit

    Il a été ministre de la fonction publique et du travail, pas de l’enseignement supérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus