Bénin – Formation du GMI: Soumaïla Yaya et les experts accueillis à Porto-Novo ce mercredi

La redynamisation de la police républicaine se poursuit avec la phase de formation du Groupement mobile d’intervention (Gmi).

Le directeur de la police républicaine, Soumaïla Yaya, était, ce mercredi 13 Janvier 2021, à Porto-Novo, dans le cadre de la formation du Groupement mobile d’intervention (Gmi).

A lire aussi: Bénin: que devient la “résistance” après la naissance du “machin” présidé par Houdé ?

Accompagné par des experts formateurs, cette étape de Porto-Novo fait suite à celle de Cotonou, de Parakou et de Dassa.

La délégation présidée par le DGPR a entamé, depuis hier mercredi 13 janvier 2021, les mouvements individuels, collectifs et de canalisation avec l’ensemble du personnel de la Police, mobilisé pour la phase de formation du Groupement mobile d’intervention (Gmi).

Cette dernière phase de la formation qui concerne les manœuvres de cohésion va durer deux jours et se fera de jour comme de nuit. Avant cette phase, la journée du mardi 13 Janvier a été consacrée à la réactivation du personnel, afin que chaque agent soit situé sur la place qui lui revient dans le dispositif.

Que retenir de cette unité spécialisée de la police républicaine?

L’annonce de la création du Groupement mobile d’intervention ou Groupement tactique d’intervention a été annoncé le 03 Avril 2020 par le Directeur Général de la Police Républicaine, le Contrôleur Général de Police, Soumaila Yaya.

A lire aussi: Bénin; Formulaire individuel de parrainage: 52 élus ont déjà retiré le sésame (liste)

Cette unité spécialisée de la police républicaine est une structure de commandement en opérations, directement rattachée au Directeur Général de la Police Républicaine.

Le Groupement Mobile d’Intervention a pour rôle de gérer, en n’importe quel point du territoire national, notamment en milieu urbain, rural ou suburbain, les situations graves de trouble à l’ordre public, nécessitant une expertise particulière en raison de sa sensibilité.

Il est surtout créé pour intervenir dans les cas d’émeute ou de trouble à l’ordre public.

Il sera doté de moyens spécifiques, dont des véhicules blindés, qui seront utilisés dans les situations de crises, notamment maintien de l’ordre, rétablissement de l’ordre jusqu’aux situations les plus dégradées, à savoir les violences urbaines, les situations insurrectionnelles et les missions de défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus