Bénin – 2è session plénière ordinaire des évêques: l’intégralité du communiqué final

Pas le temps de lire l'article ?

Du 19 au 22 janvier 2021, la Conférence épiscopale du Bénin (CEB) a tenu, à Cotonou, sa deuxième session ordinaire plénière de l’année pastorale 2020-2021.

Au cours de cette session ordinaire pour le compte de l’année pastorale 2020-2021, les évêques du Bénin ont inscrit plusieurs sujets à l’ordre du jour.

A lire aussi: Bénin: Daniel Chaussé reçu par le Président Talon

Des sujets aussi bien relatifs au plan ecclésial que des sujets d’ordre socio-communautaire, concernant l’ensemble du pays, ont été débattus au cours de ces assises. Dans cette catégorie, les évêques du Bénin ont lancé des appels aux institutions de la Républiques et aux acteurs politiques, tous bords confondus.

Selon le point fait par le porte-parole de la Conférence épiscopale, Mgr Eugène Houndékoun, sur le plan socio-politique, la Conférence épiscopale du Bénin a déploré «le déploiement d’une certaine rhétorique visant à banaliser ou même à déconstruire les acquis de la Conférence des forces vives de la Nation de février 1990».

La conférence épiscopale a réitéré l’importance capitale de cet événement historique, qui a posé les bases de la démocratie et de l’Etat de droit, après plusieurs décennies d’un système totalitaire.

L’église catholique invite, par cette occasion, les acteurs politiques de toutes obédiences politiques à mettre, au-dessus de toute considération, l’intérêt supérieur de la nation et à travailler dans la préservation des acquis démocratiques issus de grandes luttes. Lire ci-dessous, l’intégralité du communiqué final ayant sanctionné ces assises.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus