Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

“Aucun patient n’a été éconduit de la salle de dialyse”, le CNHU dénonce une campagne de sabotage

Entrée du CNHU-HKM de Cotonou. Photo: @Site web CNHU-HKM

La direction générale du Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU) a démenti une information, annonçant un mardi noir pour les dialysés de Cotonou.

Le mardi, un article largement diffusé sur les réseaux sociaux dénonçait un contrôle inopiné au centre de dialyse du Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga qui a chamboulé l’ordinaire des dialysés.

Dans l’article, l’auteur se désole que les malades, qui étaient installés dans les lits pour subir des soins, ont été soumis, par une équipe du Professeur Vigan, à un contrôle. “Ils sont retournés chez eux sans soins et sans savoir combien de temps il leur reste à vivre”, peut-on lire dans la publication. Mais la direction générale du CNHU s’inscrit en faux contre cette allégation.

Une pure intoxication ?

Dans ses clarifications sur sa page Facebook, ce mercredi 13 janvier 2021, la Direction Générale du CNHU-HKM porte à l’attention des populations que cette information est totalement fausse et n’est que pure intoxication. Selon le communiqué de la cellule de communication, signé par Thierry Laurent Glitho, dans la seule journée du mardi 12 janvier 2021, les registres des dialysés font mention de 83 patients dialysés au total à la Clinique Universitaire de Néphrologie et d’Hémodialyse du CNHU-HKM.

Aucune réunion n’a eu lieu cette semaine entre la Direction Générale et le Service d’Hémodialyse et il n’y pas eu de contrôle inopiné en pleine séance de dialyse. De même, aucun patient n’a été éconduit de la salle de dialyse, au contraire”

Thierry Laurent Glitho

D’après les clarifications, un seul patient a présenté un kit de dialyse sans un reçu de la pharmacie du CNHU-HKM pouvant attester de l’authenticité des matériels et produits entrant dans ses soins. C’est pourquoi, la Direction Générale du CNHU rassure les populations des dispositions mises en place pour l’assurance qualité de l’offre de soins aux patients.

“Ternir l’image des institutions de l’Etat”

Dores et déjà, indique la direction du CNHU, “des dispositions appropriées sont en train d’être prises, afin que l’auteur de cette publication et les relais puissent apporter les moyens au soutien de leurs allégations calomnieuses, qui visent a saboter les efforts des soignants et ternir l’image des institutions de l’Etat”.

A noter, rappelle Thierry Laurent Glitho, que, depuis plus de 8 ans, il est instauré, dans le Service, un système d’authentification des kits pour assurer la sécurité des équipements (parce que les kits doivent être adaptés aux appareils de dialyse), la sécurité des patients et la qualité des médicaments entrant dans la prise en charge des patients. Lesdits kits sont exclusivement disponibles au Service Hospitalier de Pharmacie de l’Hôpital.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus