Violences policières: le coup de gueule des footballeurs français

De nombreux footballeurs ont réagi à la nouvelle affaire de violences policières en France après qu’une vidéo montrant un producteur de musique noir, roué de coup par des policiers a fait surface sur les réseaux sociaux.

Ce jeudi, une vidéo circulant sur les réseaux sociaux a provoqué l’émoi de milliers de personnes. On y voyait un producteur de musique passé à tabac par des policiers, à Paris, et défiguré. Une scène particulièrement violente qui a fait réagir les footballeurs français. D’Antoine Griezmann à Samuel Umtiti en passant par Jules Kounde, tous ont manifesté leur mécontentement face à ces actes qui datent d’une autre époque.

A lire aussi: Barça: le Camp Nou, rebaptisé Lionel Messi?

« Sans les vidéos, il se serait passé quoi pour Michel ? On aurait préféré croire la version des policiers sous serment ? », demande le défenseur latéral de Manchester City Benjamin Mendy via Twitter. « Contre cette frange de policiers qui outrepasse grandement ses droits en tabassant, en tuant même parfois, nos caméras sont nos meilleures armes », s’indigne pour sa part le Sévillan Jules Koundé. « J’ai mal à ma France », résume l’attaquant du Barça Antoine Griezmann. Son coéquipier Samuel Umtiti renchérit: « L’être humain… est capable de faire des choses inhumaines ! »

« On m’a dit sale nègre plusieurs fois»

 L’incident s’était produit, samedi, dans le XVIIe arrondissement de Paris. « On m’a dit sale nègre plusieurs fois en me donnant des coups de poing », dixit le producteur prénommé Michel. « Des gens qui doivent me protéger m’agressent. Je n’ai rien fait pour mériter ça. Je veux juste que ces trois personnes soient punies par la loi », ajoute-t-il devant la presse après un dépôt de plainte au siège parisien de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). Les trois policiers concernés ont été « suspendus à titre conservatoire » par le directeur de la police nationale, jeudi, à la demande du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus