Une autre maladie sur le point de faire plus de morts en Afrique que le Coronavirus (OMS)

@Reuters

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que l’Afrique connaîtra un plus grand nombre de décès du paludisme que du coronavirus cette année.

«Selon nos estimations, selon le niveau de perturbation des services (en raison du COVID-19) … il pourrait y avoir un excès de décès dus au paludisme entre 20 000 et 100 000 en Afrique subsaharienne, la plupart chez de jeunes enfants», a déclaré aux journalistes, Pedro Alsonso, directeur du programme antipaludique de l’OMS. “Il est très probable que la surmortalité due au paludisme soit supérieure à la mortalité directe par COVID”, a-t-il ajouté.

L’OMS souligne que ce drame a pour cause le traitement du coronavirus par l’hydroxychloroquine, qui aurait dû être utilisé pour traiter les patients atteints de paludisme, étaient autrefois épuisés dans de nombreux pays, du fait que des dirigeants comme le président américain Donald Trump et le président brésilien Bolsonaro ont tous deux vanté le médicament comme une mesure préventive du coronavirus. Mais des études ultérieures ont montré que ce n’est pas un traitement efficace pour le COVID-19. L’OMS a interrompu les essais cliniques des médicaments car cela ne réduit pas les taux de mortalité chez les patients atteints de COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus