gaetane
Patrice Talon en visite à Banikoara le samedi 14 novembre 2020. @Présidence du Bénin

“Rien de bon ne sortira de cette tournée nationale”, Amissétou Affo Djobo

Depuis près d’une semaine, Patrice Talon a entamé, à l’intérieur du pays, une tournée nationale de reddition de comptes. Mais pour l’He Amissétou Affo Djobo, rien de bon ne sortira de cette tournée.

La tournée nationale entamée par le président de la République, Patrice Talon, depuis le Jeudi 12 Novembre 2020 est diversement appréciée au sein de l’opinion.

A Lire aussi; Bénin – Respect du code de la route: plusieurs motos saisies ce mardi par la police

Si pour les proches du régime, il s’agit d’une tournée de reddition de comptes prévue par la constitution, pour les opposants au régime de la rupture, Patrice talon est dans l’acte 2 de la ruse en vue de l’élection présidentielle de 2021.

Reçue dans un entretien en début de semaine, la présidente du groupe National de Contact de la Coalition “S’engager pour le Bénin”, l’ancienne députée, affirme que rien de bon ne sortira de cette tournée du chef de l’Etat.

De cette tournée nationale, ce que nous devons retenir et ce à quoi nous devons nous préparer, c’est de nous préparer à la résistance parce que rien de bon ne sortira de cette tournée, c’est encore du bluff, c’est de la ruse et de la rage

Amissétou Affo Djobo

Si quelqu’un a envie de se laisser embarquer par la ruse et la rage, poursuit-elle, ça fait son problème. A en croire la présidente du groupe national de contact du mouvement “s’engager pour le Bénin”, les béninois sont désormais mûrs et ne tomberont pas à nouveau dans le piège de la ruse.

A la dictature, il faut opposer la résistance…

Au cours de sa tournée à l’intérieur du pays, Patrice Talon a fait la promesse que tous les grands partis politiques participeront à la compétition électorale de 2021.

Mais cet appel du chef de l’Etat ne fait pas bonne presse au sein de la résistance. Sur la question, l’honorable Amissétou Affo Djobo est on ne peut plus claire: “La seule réponse à la dictature, c’est la résistance”.

Aujourd’hui, la cour constitutionnelle est dans la poche de Talon, la cena est dans la poche de Talon, le cos-lépi qui doit nous produire la liste électorale est dans la poche de Monsieur Talon et vous voulez des élections avec ça, moi je ne pense pas à la dictature, il faut opposer la résistance”

Amissétou Affo Djobo

Pour Ammissétou Affo Djobo, l’agitation que font certains acteurs politiques hostiles au régime de la rupture n’est pas mauvaise. Elle permettra d’occuper et de sensibiliser les populations pour les mobiliser en son temps afin que Talon soit dos au mur pour revenir à la raison, a-t-elle indiqué.

1 commentaire
  1. Coco dit

    Vous allez en souffrir

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.