Rencontre politique: ce que Aïvo et “Les Démocrates” se sont dit

Séance de travail entre Joel Aivo et les responsables du parti LD
Séance de travail entre Joel Aivo et les responsables du parti LD Ph: RS

Le président du mouvement “Rassemblement”, le professeur Joël Aïvo, a pris langue ce jeudi 26 Novembre 2020 avec les responsables de “Les Démocrates”.

La rencontre qui a eu lieu dans une maison privée à Jéricho a permis à l’agrégé de droit, potentiel candidat à l’élection présidentielle de 2021, de tenir des échanges sérieux sur des points sensibles avec les responsables du parti en constitution.

A Lire aussi: Bénin – Enseignement: les pré-insérés de la 2è vague, invités à signer leur contrat

Engagé depuis quelques années à opérer une alternance à la tête de l’Etat en 2021, l’ex-doyen des facultés de droit et des sciences politiques a entamé depuis deux ans une tournée nationale appelée les échanges itinérants avec les populations.

Même si en dehors de ces échanges itinérants, le potentiel candidat à l’élection présidentielle de 2021 reçoit fréquemment à son siège à Cotonou l’adhésion à sa cause des mouvements politiques et des mouvements de jeunes, c’est véritablement le premier contact qu’il prend avec un parti politique d’envergure national.

La rencontre entre le professeur Joël Aïvo et les responsables de Les Démocrates ont permis aux deux parties d’échanger sur leurs points de convergence et d’ébaucher des perspectives pour le combat politique de 2021.

Même si aucune déclaration publique n’a sanctionné la rencontre, on peut affirmer sans risque de se tromper que les questions relatives à la lutte à mener pour la restauration de la démocratie et l’Etat de droit ont été abordées.

L’élection présidentielle de 2021 a été sans doute le point central des échanges entre les deux parties qui ont certainement confronté leurs idées sur les mécanismes à actionner pour faire sauter le verrou du parrainage.

Les points de convergences entre les deux parties

Si pour le professeur Joël Aïvo, la restauration de la démocratie, de l’Etat de droit constitue le point central de ses échanges avec les populations lors de son dialogue itinérant, ce point est également largement partagé par les responsables du parti en gestation, “Les Démocrates”.

L’autre point de convergence entre les deux parties se situe au niveau du parrainage. Sur la question, la position du constitutionnaliste est sans ambiguïté.

Pour l’ancien doyen de la Fadesp, le parrainage institué par les députés de la huitième législature est anti-démocratique dans les conditions actuelles. Tous les potentiels parrains sont de la mouvance présidentielle, ce qui empêcherait les autres candidats de prendre part à l’élection.

Nous devons tout faire pour faire exploser le parrainage. S’il en faut dix, je ferai partie des dix pour l’exploser. S’il en faut deux, eh bien je ferai partie de ces deux pour le dégoupillage de ce machin.

Joël Aïvo

Son rapprochement avec “Les Démocrates” est sans doute motivé par le fait que les responsables de cette formation politique tiennent le même langage.

La semaine dernière, le vice-président du parti, Nourénou Atchané, a confirmé la participation de son parti politique à la compétition de 2021, mais a précisé que la candidat du parti ne veut aucun parrain issu des 82 députés qui siègent au parlement.

On ne séduit pas une femme mariée. Ce n’est pas possible. C’est contre la morale“, avait-il martelé pour exprimer son aversion pour le parrainage.

Selon lui, le verrou du parrainage sera sauté pour permettre à tous les candidats de se présenter à cette compétition électorale.

Les échanges de ce jeudi ont donc fait le tour d’horizon des mécanismes à mettre en branle pour faire sauter ce verrou considéré par beaucoup comme un instrument d’exclusion de challengers sérieux du président Talon, candidat potentiel à sa propre succession.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus