gaetane
Elizabeth Tshala Muana

RDC: la chanson à polémique de Tshala Mwana interdite

La nouvelle chanson de l’actrice, compositrice congolaise, Elizabeth Tshala Muana, plus connue sous le nom Tshala Muana, mise sur le marché le week-end dernier, devenue virale très tôt, est désormais interdite sur toute l’étendue du territoire congolais.

Arrêtée le lundi 16 novembre 2020 pour son nouveau tube intitulé « INGRATITUDE », la reine du ‘’Mutuashi’’ (genre musical traditionnel du Kasaï, que Tshala Mwana a modernisé avec succès durant sa carrière), a été finalement relâchée le mardi 17 après une nuit passée dans le cachot des services de renseignements. Même si aucun n’est cité dans l’œuvre, tous les Congolais reconnaissent dans les paroles la bourde actuelle entre les alliés Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.

Au regard du tollé qu’a suscité ce texte chez les originaires du Kasaï, dont est issue la famille du président Tshisekedi et les partisans de l’UDPS, parti du chef de l’Etat, le ministère de la Justice a interdit ce lundi 16 novembre la diffusion de cette nouvelle chanson de Tshala Mwana intitulée « Ingratitude », qui fustige à demi-mot l’attitude du président Félix Tshisekedi vis-à-vis de son prédécesseur et allié, Joseph Kabila.

Quelques paroles du texte de la chanson à polémique…

Selon le site KOACI, c’est un texte qui fait allusion au fait que Joseph Kabila ait accepté de laisser le fauteuil présidentiel au Kasaïen en échange d’une majorité importante dans les assemblées nationale et provinciales (deux « victoires » qui n’ont jamais été prouvées par la publication du détail des votes) et c’est pour cela que la chanteuse reproche à un homme non nommé son « ingratitude : « Le maître t’a élevé et tu es monté en grade. Ensuite tu le rejettes ». « Satan a transgressé la loi et a bravé son créateur ».

1 commentaire
  1. Keita dit

    elle est libre de donner son avis

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.