Racisme, mensonge, violence: voici le vrai visage de la police française que Macron cherche à voiler (Vidéo choc)

@Google

A peine quelques jours après une interpellation policière brutale en France, qui continue de faire parler d’elle, une autre scène plus écœurante fait surface avec des policiers qui tabassent un producteur de musique noir, sans raison.

Les violences policières deviennent de plus en plus fréquentes en France, depuis quelques jours et les citoyens semblent être laissés à la merci des agents violents, implicitement encouragés par les autorités gouvernementales. Un producteur de musique a fait les frais de la mauvaise foi des policiers français. En effet, l’homme a été passé à tabac par un groupe de trois policiers dans son propre studio. Le pire est que cette séance de défoulement des « supers flics » français n’avait aucune raison apparente.

L’homme, noir, est arrivé devant son studio et ne portait pas de masque contre le Coronavirus. Ayant aperçu la voiture des policiers, il est entré dans le studio pour éviter de se faire amender. C’est là que les policiers sont entrés dans le studio, de force, et se sont mis à le rouer de coups de poing et de genoux, avec des insultes du genre: “sale nègre”. Toute la scène a été filmée par une caméra de surveillance qui, apparemment, avait échappé aux « bons flics de France ».

Par la suite, les policiers ont encore appelé les renforts et ont placé le producteur en garde à vue 48 heures, puis ont fait un rapport dans lequel ils ont menti en indiquant que l’homme les a attirés dans les locaux et a tenté de prendre leurs armes. Sans la camera de surveillance, personne n’aurait cru en la version de la victime et il serait surement jeté en prison.

Des bavures que Macron veut étouffer

Des images qui dénotent du comportement réel des policiers de France et de la brutalité, dont ils font preuve dans l’exercice de leur fonction. Plusieurs images ont circulé sur les réseaux sociaux qui montraient des policiers très violents avec des civils lors de manifestations, de rassemblements ou autres événements, nécessitant leur intervention. Voilà la vraie image de la police française que le président Macron veut encore renforcer.

https://twitter.com/i/status/1331947186507161608

Le président français veut interdire aux journalistes de filmer les interventions de la police lors des manifestations. Ainsi tous ce qu’ils feraient resteraient sans preuve. Cette initiative a été rejetée par les français qui disent non au musellement de la liberté de presse et d’expression. La France a toujours été la première à parler de droit de l’homme aux autres et de violence policière à d’autres pays, mais elle s’applique à voiler ce qui se passe chez elle et ne veut pas comprendre que c’est bien pire. Voilà le genre de policiers que les autorités françaises veulent protéger, des zélés, racistes et violents.

1 commentaire
  1. Anonyme dit

    C’EST n’est pas du tout bon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus