Patrice Talon à Tchaourou @Présidence du Bénin

“Nous avons à construire notre pays, y compris avec ceux qui ont fait des impairs”, Talon à Bantè

C’est une population fortement mobilisée qui a accueilli, ce vendredi 20 Novembre 2020, le président de la république, Patrice Talon, qui a repris ce matin sa tournée nationale.

A Bantè, la première commune visitée lors de cette phase 2 de la tournée nationale du président de la République, Patrice Talon a tenu un langage de vérité face aux populations.

A Lire aussi: Bénin: les responsables de la “Nouvelle Force Nationale” convoqués au ministère de l’intérieur ce vendredi

Après avoir fait le point des réalisations de son gouvernement et après avoir enregistré les attentes des populations de Bantè, Patrice Talon a décidé de vider l’amertume de son cœur par rapport à la gestion de ses prédécesseurs.

Nous allons employer un langage de vérité aujourd’hui….Si nous ne changeons pas notre façon de gérer, nous n’allons jamais nous développer, nous n’allons jamais donner de l’eau à tout le monde

Patrice Talon

A en croire le président de la République, plus de 40 Milliards sont partis en fumée dans le cadre de la construction d’une centrale électrique et des milliards engloutis dans la construction du siège d’une institution à Porto-Novo.

Selon lui, cette façon de gouverner le pays ne donne pas des garanties pour son développement. Aussi, invite-t-il à un changement de mode de gouvernance. Mon rôle, précise-t-il, est de corriger ce qui ne va pas.

Pour Patrice Talon, le Bénin ne rejettera personne, et le gouvernement est disposé à accueillir la contribution de toutes les filles et fils du Bénin.

Nous avons à construire notre pays, y compris avec ceux qui ont fait des impairs par le passé. Les béninois qui sont devant la justice sont des frères de quelqu’un, ils sont les amis de quelqu’un. Ce qu’on doit souhaiter dans une bonne société qui doit bien fonctionner, est que ceux qui ont fait quelque chose réponde de leur acte

Patrice Talon

Après l’étape de Bantè qui est la 12ème ville qui accueille le président de la République dans cette tournée nationale, la délégation a mis le cap sur Savalou pour le même exercice.

3 commentaires
  1. Coco dit

    Les opposants! venez commentez. Le boss a parlé. Vous aviez mal géré ce pays avec des exemple à l’appui. Montrez-vous

  2. ZATIN dit

    Et le Président à été plutôt tendre…Il n’a pas parlé des machines agricoles, l’avion présidentiel de Yayi, des usines de jus de fruits, des concours frauduleux où les places sont achetées à prix d’or (10 millions pour la douane), les faux médicaments qui ont tué tant de béninois, de l’insécurité qui prévalaient avec des braquages quotidiens, des faux diplômes …et j’en passe.
    Au Benin, il faut que cessent les pardons politiciens, les compromis et les compromissions…Ça suffit.

  3. Fido dit

    TALON vraiment c’est une bénédictions pour notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.