Nigéria: l’armée sème la terreur dans un camp de Boko Haram

@This Day Life

Les forces armées du Nigéria ont neutralisé plus d’une vingtaine de combattants de la secte islamiste Boko Haram liée à l’Etat Islamique dans l’État de Borno, a rapporté l’armée.

Selon les informations rapportées par le directeur par intérim des opérations médiatiques de défense, le brigadier-général Benard Onyeuko, les soldats de l’opération Fire Ball sous LAFIYA DOLE ont neutralisé 23 terroristes de Boko Haram/ISWAP et saisi un engin explosif improvisé (EEI) lors d’une rencontre. «Les vaillantes troupes ont courageusement intercepté certains criminels de Boko Haram qui tentaient de collecter une rançon auprès des proches de leurs victimes enlevées, ce qui a conduit à la décimation des criminels et au sauvetage réussi de 2 femmes et 3 enfants indemnes », a indiqué le général.

A lire aussi: Nigéria: enlèvement d’un prêtre catholique dans la capitale Abuja par des hommes armés

«Les succès obtenus jusqu’à présent ont été rendus possibles grâce à l’engagement et à la bravoure manifestés par des troupes bien motivées. Au cours de la période sous revue, les troupes ont mené des opérations de déminage agressives, des embuscades, des patrouilles de jour et de nuit robustes afin de décimer enfin les restes des criminels de la province de Boko Haram/État islamique en Afrique de l’Ouest », a-t-il ajouté cité par le Daily Post.

Pendant l’opération, «malheureusement, 6 braves soldats ont été blessés au combat. Les soldats blessés ont depuis été évacués vers une installation militaire et répondent actuellement positivement au traitement », a déclaré le haut gradé de l’armée nigériane. Il a ensuite souligné que les militaires ont récupéré 4 camions de canons, un blindé léger de véhicule fabriqué, 2 canons anti-aériens, une mitrailleuse polyvalente et autres matériels de guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus