Bénin Web TV » Monde » Monde - Sport » Mort de Maradona: les circonstances de la disparition du “gamin en or”

Mort de Maradona: les circonstances de la disparition du “gamin en or”

Diego Maradona, génie du ballon rond décédé mercredi, a payé cher sa gloire en sombrant dans la drogue et l'alcool, mais cette icône du football, l'égal d'un dieu en Argentine, avait toujours su rebondir
Diego Maradona, génie du ballon rond décédé mercredi, a payé cher sa gloire en sombrant dans la drogue et l'alcool, mais cette icône du football, l'égal d'un dieu en Argentine, avait toujours su rebondir

La mort de la légende argentine, Diego Armando Maradona, a laissé sans voix le monde du football, et les hommages à l’illustre disparu se succèdent sans interruption. Les médias nationaux détaillent aujourd’hui les circonstances et les causes exactes de la mort de l’idole, qui était apparue “angoissée et “déprimée”, ces derniers jours.

Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de tous les temps, Diego Maradona est décédé mercredi 25 octobre 2020, à l’âge de 60 ans, suite à un arrêt cardio-respiratoire. L’annonce de sa disparition a suscité une émotion intense dans le monde et en Argentine où trois jours de deuil national ont été décrétés. La presse argentine détaille aujourd’hui les circonstances de la disparition du “gamin en or”. Elle raconte que l’ancien meneur de jeu de génie s’est levé tôt, avant de prendre un petit-déjeuner, de marcher quelques minutes puis de se recoucher. Il ne se relèvera jamais et sa mort sera constatée à 12h.

Un homme à la santé fragile

Toujours selon la presse argentine, les médecins légistes qui sont intervenus pour déterminer les causes de la mort de Maradona ont conclu à “une insuffisance cardiaque congestive chronique qui a généré un œdème pulmonaire aigu”. L’ex-footballeur argentin était confronté à des souscis de santé réguliers depuis de nombreuses années, en particulier depuis qu’il avait pris sa retraite de joueur en 1997. En cause, en particulier, son addiction à la drogue, surtout à la cocaïne.

A lire aussi: Argentine: la dépouille de Diego Maradona arrivée au palais présidentiel (vidéo)

En 2000, l’ancien champion avait été hospitalisé en Uruguay, pour une crise cardiaque. Maradona avait de nouveau frôlé la mort à la suite d’un grave malaise cardiaque en 2004. L’année suivante, une lourde opération visant à lutter contre son obésité lui avait valu de perdre plus de 30 kilos, puis de suivre une cure de désintoxication. En 2007, Diego Maradona avait de nouveau payé ses excès (alcool, tabac, alimentation…) avec un malaise, et une hépatite avait été diagnostiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.