L’Institut Pasteur va porter plainte contre le réalisateur du documentaire “Hold-Up”

L’Institut Pasteur a annoncé ce lundi porter plainte en diffamation contre le réalisateur du film ainsi que contre plusieurs auteurs de vidéos à tendance complotistes.

Dans ce documentaire controversé sorti le 11 novembre, l’Institut Pasteur est accusé d’avoir créé la Covid-19 en l’ayant soi-disant breveté en 2004. Chose que l’établissement réfute et compte bien démentir devant la justice, selon des informations de Checknews. L’institut a décidé de porter plainte contre le réalisateur Pierre Barnérias pour diffamation.

Le documentaire consacré au coronavirus et signé Pierre Barnérias et Christophe Cossé s’est fait remarquer dès sa sortie le 11 novembre, notamment à cause de plusieurs séquences et affirmations controversées. Dans le documentaire, certains intervenants n’hésitent pas à affirmer que le Sars-Cov2 a été créé dans un laboratoire, à partir d’un Sras modifié avec une partie du génome de la malaria. Cette théorie est loin d’être nouvelle. Peu après l’apparition du virus en France, une vidéo abondamment relayée sur les réseaux sociaux accusait ainsi l’Institut Pasteur d’avoir fabriqué le Covid-19, brevet (sorti de son contexte) à l’appui.

En effet, dans une des nombreuses séquences d’interview du documentaire, un “expert” en pharmacologie et toxicologie, Jean-Bernard Fourtillan, assure que “tout a été fabriqué par l’Institut Pasteur.” Des propos qui sont, de plus, soulignés par la voix-off qui s’empresse alors de rajouter : “le coupable du Covid a bien été trouvé.” Le professeur Fourtillan avait été mis en cause pour avoir mené un essai clinique sur 350 malades de la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer, sans la moindre autorisation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus