Bénin Web TV » Bénin » Bénin - Politique » “Les vraies raisons de l’argent qui ne circule pas sont les choix économiques de Talon.”, Fred Houénou

“Les vraies raisons de l’argent qui ne circule pas sont les choix économiques de Talon.”, Fred Houénou

Fred Houénou sur Grand Angle du 18 octobre 2020
Fred Houénou sur Grand Angle du 18 octobre 2020

L’explication donnée par Patrice Talon sur l’argent qui ne circule plus est loin de satisfaire Fred Houénou. Dans un argument, le jeune acteur politique prend le contre-pied de la lecture faite par le président de la République.

Dans une publication vidéo sur les réseaux sociaux, l’ex-conseiller technique au ministère de la communication et des postes s’est prononcé sur l’explication donnée par Patrice Talon du serrage de ceinture qu’il a recommandé au lendemain de son investiture, alors qu’il avait effectué une visite à Parakou.

A Lire aussi: Bénin – Enseignement: les pré-insérés de la 2è vague, invités à signer leur contrat

A en croire Fred Houénou, le chef de l’Etat a tout faux dans son raisonnement, quand il estime que l’argent qui ne circule plus est de l’argent volé et que les fonctionnaires continuent de percevoir leur salaire et les ouvriers ou artisans, de disposer de leur recette.

Cette analyse de la situation semble biaisé pour l’acteur politique qui, après bref passage au ministère de la communication, en qualité de conseiller technique sous le ministre Alain Orounla, a rejoint l’opposition.

Dans une contre-analyse, Fred Houénou fait remarquer que, depuis 1990, ce sont la classe moyenne qui tire vers le haut les classes populaires, qui tirent leurs ressources des services qu’elles offrent à cette classe moyenne.

Mais malheureusement depuis 2016, les options politiques et sociales de Patrice Talon font que la classe moyenne est pressurée par des charges fiscales crées tous azimuts par le gouvernement.

“Il y a eu depuis 2016, une augmentation de la charge fiscale portée par la classe moyenne de 200 Milliards de FCFA. Or le président a oublié de dire que ce n’est pas l’action gouvernementale qui permet à la couturière ou au maçon d’avoir de la recette”, a fait remarquer Fred Houénou.

Si cette classe moyenne met toute son économie ou ce qu’elle gagne dans les charges que l’Etat lui impose, comment peut-elle acheter un tissu et le donner à la fin du mois à la couturière pour que cette dernière puisse coudre et gagner quelque chose. Comment peut-il réparer le meuble qui est gâté…

Fred Houénou

Pour ce qui concerne les fonctionnaires qui continuent de gagner normalement leur salaire, l’ex-conseiller technique fait remarquer que, depuis l’avènement du régime de Patrice Talon, les primes et autres avantages accordés aux fonctionnaires ont été supprimés.

Aujourd’hui le fonctionnaire béninois moyen gagne 30 fois moins qu’un préfet nommé. Comment peut-il recruter un chauffeur pour le conduire au bureau ou un gardien pour sa maison

Fred Houénou

Les vraies raisons de l’argent qui ne circule pas sont les choix politiques de Talon…

Pour le président du parti politique RAP, “ce sont les choix économique et social du président de la République qui ont amené la non-circulation de l’argent.

Selon lui, lorsqu’on dit que l’argent ne circule plus, cela signifie que les classes populaires n’arrivent plus à s’en sortir. Et cette situation est le résultat des choix économiques du président de la République, indique-t-il.

S’agissant de l’argent volé, Fred Houénou fait remarquer qu’en général, c’est la classe bourgeoise et les hommes politiques qui volent les ressources de l’Etat. Mais généralement, poursuit-t-il, l’argent volé ne sert pas le pays et n’y circule d’ailleurs pas.

Dans ses explications, l’acteur politique estime que ces deniers volés sont dans des “Suisses” ou investis dans l’immobilier à l’extérieur. Cet argent en général, précise-t-il, ne circule pas dans le pays.

L’acteur politique a par ailleurs affirmé que le Bénin qui a été confié à Patrice Talon, n’était pas un désert en 2016. Quand il dit, indique Fred Houénou, qu’il a économisé de l’argent pour construire des écoles, des hôpitaux ou pour finir l’électricité, c’est plutôt des choses que tous les présidents font, parce que c’est cela leur mission régalienne.

M. le président, quand je vous ai écouté, j’ai compris que vous vous trompez de bonne foi. Votre diagnostic est faux parce que vous n’avez pas perçu l’objet qu’on vous a présenté dans sa réalité“, a conclu Fred Houénou, déçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.