gaetane
Emmanuel Macron capture Fb elysee

“La France a une part d’Afrique en elle. Nos destins sont liés”, Emmanuel Macron

Dans une interview accordée à Jeune Afrique et diffusée vendredi 20 novembre, le président français est revenu sur sa stratégie pour réconcilier la jeunesse africaine post-coloniale et l’ex-puissance envahisseuse, qui continue d’être traitée comme le bouc émissaire de toutes les malheurs du continent noir.

Dans une interview accordée à Jeune Afrique et diffusée vendredi 20 novembre, le président français est revenu sur les relations qui lient la France et l’Afrique. Emmanuel Macron qui a toujours prôné une « nouvelle histoire commune » avec l’Afrique n’a cessé d’appeler de ses vœux une « nouvelle et décomplexée » relation avec l’Afrique, manière de se départir d’un passé colonial douloureux.

“J’ai lancé plusieurs chantiers [depuis mon arrivée au pouvoir, NDLR]. Le premier était un tabou : la restitution du patrimoine africain. Nous avons fait des gestes très concrets à l’égard du Sénégal, du Bénin ou de Madagascar, notamment.”, a déclaré le chef d’Etat Français. ” Les générations contemporaines africaines ont besoin de comprendre, de toucher, de posséder leur histoire, de se la réapproprier.”

” …il y a également une stratégie à l’œuvre, menée parfois par des dirigeants africains, mais surtout par des puissances étrangères, comme la Russie ou la Turquie, qui jouent sur le ressentiment post-colonial. Il ne faut pas être naïf sur ce sujet : beaucoup de ceux qui donnent de la voix, qui font des vidéos, qui sont présents dans les médias francophones sont stipendiés par la Russie ou la Turquie.”, a déclaré Emmanuel Macron.

“Je pense qu’entre la France et l’Afrique, ce doit être une histoire d’amour. Notre pays a été présent sur le continent à la fois à travers le commerce triangulaire, des conflits dès le début du XIXe siècle puis des guerres coloniales. Cette histoire est là. Nous en sommes les héritiers. En avons-nous été les acteurs ? Non. Cette histoire a-t-elle été reconnue ? Oui, même s’il y a encore un travail historiographique en cours. Mais nous ne devons pas rester prisonniers de notre passé. Ce serait terrible.”, poursuit le Chef de l’Élysée.

“Moi, j’ai toujours eu un discours de vérité, pleinement assumé, à l’égard de cette histoire. Partout où la France a été présente, elle s’est mêlée. Elle a aussi été le pays de la créolisation, du métissage, des mariages mixtes. Un pays où les aventures humaines ont été permises. D’autres ont été présents sous une forme coloniale en Afrique et ne se sont jamais mélangés. Qu’on le veuille ou non, la France a une part d’Afrique en elle. Nos destins sont liés.”, s’est exprimé Emmanuel Macron.

3 commentaires
  1. Hamidou dit

    Qui croit à tous ces bla bla bla là. Quittez chez nous un point un trait.

  2. Franck dit

    En plus il n’a même pas honte à dire des mensonges. “Des mots, rien que des mots, toujours des mots.” En Afrique la France n’est rien d’autre qu’un pompier pyromane, qu’il faut à tout prix bouter dehors.

  3. Gabin Sèmanou dit

    Emmanuel Macron est un illusionniste !!!
    Qu’ils laissent le continent Africain en paix.nius ne voulons plus d’eux.je pense que l’Afrique doit être éveillé.
    Malheur à cette génération de président africain qui ont trahi le RÊVE des PÈRES DE L’INDÉPENDANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.