gaetane
Céline Dion © gossip-room

Karine, Céline Dion se rappelle d’elle, la mort dans l’âme

Le 2 mai 1993, Céline Dion perdait sa jeune nièce Karine, 16 ans, de la mucoviscidose. Dimanche 15 novembre 2020, la star québécoise a fait de rares confidences sur sa nièce disparue.

Le 2 mai 1993, la chanteuse Céline Dion a dû faire face à un drame familial. Ce jour-là, sa nièce Karine, la fille de sa sœur Lisette, décède sous ses yeux, à l’âge de 16 ans, des suites d’une mucoviscidose. Une douloureuse disparition sur laquelle elle est revenue à l’occasion de la Journée nationale de la Philanthropie, le 15 novembre 2020.

« Très tôt dans ma vie, avant même d’avoir des enfants, j’ai compris combien investir en pédiatrie pouvait être porteur d’avenir et d’espoir. Il y a près de 30 ans, ma nièce Karine, soignée ici à Sainte-Justine, s’éteignait à l’âge de 16 ans après un long combat contre la fibrose kystique », commence-t-elle dans un long message sur le site hospitalier du CHU Sainte-Justine, où Karine s’est éteinte, il y a bientôt trente ans.

Chaque fois que j’y reviens depuis son départ, je constate de mes propres yeux à quel point la recherche y est vive, à quel point les avancées y sont extraordinaires et comment les équipes ici continuent de mettre l’humain sur le même pied d’égalité que l’excellence“, a-t-elle écrit dans un texte émouvant. Et de conclure à l’attention du personnel hospitalier : “Tout ça est possible parce que des gens comme vous sont là derrière pour soutenir leurs plus grandes idées.”

Ce message arrive à point nommé, car comme plusieurs organisations, la Fondation CHU Sainte-Justine subit les contrecoups économiques du coronavirus. Céline Dion ouvre d’ailleurs sa missive, parue sur fondationstejustine.org, en évoquant cette période difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.