Ethiopie – Tigray: Abiy Ahmed annonce la victoire et la traque des chefs du TPLF

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a annoncé la fin de l’offensive de l’armée dans la région du Tigray et que la capitale Mekelle est tombée aux mains de l’armée fédérale.

L’armée a pris le contrôle de l’aéroport, des institutions publiques et des bureaux administratifs régionaux, a déclaré le Premier ministre Abiy Ahmed dans un communiqué. Les forces armées ont également sécurisé le camp militaire du Commandement du Nord, libérant des milliers de soldats éthiopiens détenus par les forces militaires fidèles au parti au pouvoir du Tigrayan.

«L’opération principale est conclue avec succès», a déclaré Abiy sur Twitter. «Nous avons maintenant devant nous la tâche critique de reconstruire ce qui a été détruit; réparer ce qui est endommagé; le retour de ceux qui ont fui, avec la priorité absolue de ramener la normalité aux habitants de la région du Tigray », a-t-il indiqué.

A lire aussi: Ethiopie – Conflit au Tigré: Abiy Ahmed rencontre les envoyés de l’UA et fait une promesse

L’armée a libéré des milliers de soldats faits prisonniers par le Front populaire de libération du Tigray (TPLF). Abiy a déclaré que l’opération avait été menée avec «le soin des citoyens». A la suite de cette victoire, la police fédérale éthiopienne s’est lancée aux trousses des dirigeants du TPLF qui se seraient enfui. Le Premier ministre a toujours décrit les dirigeants du TPLF comme une “clique criminelle” et a déclaré que la police “les traduirait en justice”.

1 commentaire
  1. Alabi souradjou dit

    Ce qui me faire. C’est a quel point , le criminal Abby Amhed communique,
    .cela faire pense a nos dirigeants francophone..
    Et je suis certIains que son amitie avec macron n,est pas etanger a son altitude beliqueux…
    LA ou e veux bien rire, est que, Abby faire erreurs Sur um points, c est la guerre ne faut que commencer..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus