Bénin Web TV » Afrique » Afrique - Sécurité » Ethiopie – Conflit au Tigré: Abiy Ahmed rencontre les envoyés de l’UA et fait une promesse

Ethiopie – Conflit au Tigré: Abiy Ahmed rencontre les envoyés de l’UA et fait une promesse

Ahmed Abiy
Ahmed Abiy, premier ministre éthiopien@Courrier international

Le Premier ministre éthiopien a rencontré les envoyés des organisations africaines dans le cadre de la guerre au Tigré, la veille de la fin de l’ultimatum, et leur a promis que son gouvernement protégera les civils dans ce conflit.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a promis aux envoyés de paix de l’Union africaine, les anciens présidents Ellen Johnson-Sirleaf du Libéria, Joaquim Chissano du Mozambique et Kgalema Motlanthe de l’Afrique du Sud, que l’intégrité des civils allait être respectée par ses troupes dans la guerre qu’il mène contre les forces du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF). Le bureau du Premier ministre a déclaré que le gouvernement était attaché à la «protection et à la sécurité des civils».

A lire aussi: Ethiopie: fin de l’ultimatum donné au Tigré, l’armée lance l’offensive « finale »

Cependant, dans un communiqué de compte-rendu de cette rencontre qui a eu lieu mercredi, il n’y a aucune mention des pourparlers avec le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) pour mettre fin aux combats qui ont commencé le 4 novembre. La déclaration a remercié les envoyés pour avoir communiqué leur «sagesse, leurs idées et leur volonté de les soutenir de quelque manière que ce soit» et n’a fait état d’aucun projet de discussions ultérieures avec eux. Il va sans dire que cette mission n’a pas atteint son objectif qui est d’arriver à arrêter la guerre et à instaurer des discussions entre les deux parties en conflit.

Des milliers de personnes auraient déjà été tuées à la suite de frappes aériennes et de combats au sol. Les Nations Unies estiment que 1,1 million d’Éthiopiens auront besoin d’aide en raison du conflit, rapporte Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.